Me Julie C. Fortier
Me Julie C. Fortier
Me Julie C. Fortier et Me Marc-André McCann ont respectivement fait leur entrée chez Robinson Sheppard Shapiro (RSS) les 16 et le 23 novembre derniers.

Me Fortier s’occupera des mandats en droit des assurances, en défense et en recouvrement. Ses dossiers toucheront entre autres la responsabilité civile générale, la responsabilité professionnelle, la responsabilité du fabricant, ainsi que la responsabilité en droit de la construction.

Auparavant, cette Barreau 2014 a travaillé quelques mois comme conseillère juridique à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS).

Me McCann, quant à lui, gérera des mandats du domaine des assurances. « La responsabilité des entrepreneurs en construction constitue une bonne partie de ma charge de travail actuelle », indique-t-il.

Auparavant, il a exercé un peu plus de deux ans au cabinet Sébastien Claude Avocats. Ce Barreau 2013 a en outre effectué son stage chez Morency en 2013 et a été étudiant en droit aux affaires juridiques à l'AMF en 2011.

Une grande autonomie

« J’ai tout de suite été épatée par l’autonomie des jeunes avocats du groupe de droit des assurances et leur habileté à maîtriser leurs dossiers », explique Me Fortier.

À peine plus de deux semaines suivant son arrivée chez RSS, elle assistait une associée dans le cadre d’un procès de plusieurs jours. « J’étais présente à la Cour du début à la fin, se souvient-elle, ce qui m’a rapidement plongée dans la pratique ».

Quant à Me McCann, c’est « l’excellente réputation » de RSS en litige qui a rendu son choix « naturel ». « Dans le groupe d’assurance, les avocats chez RSS ont un très grand degré d’indépendance et sont appelés à gérer un bon nombre de dossiers par eux-mêmes, ajoute-t-il. Cet aspect était essentiel en raison de mon parcours, il ne m’aurait pas été possible de perdre l’indépendance que j’avais acquise quant à la gestion de mes dossiers. »

Multidisciplinarité et diversité

Me Marc-André McCann
Me Marc-André McCann
Le caractère multidisciplinaire d’une pratique en litige en droit des assurances séduit cette ancienne stagiaire de McCarthy Tétrault, titulaire d’une licence en droit civil de l’Université d’Ottawa (2012) ainsi qu’un Juris doctor en common law nord-américaine de l’Université de Montréal (2014). « Être confinée à un seul type de droit en début de pratique peut s’avérer limitatif, c’est pourquoi j’apprécie particulièrement l’aspect général de la pratique.»

Quant à Me McCann, diplômé de l’UdeM en 2012, c’est la « diversité des situations » de responsabilité qui le passionne dans le droit des assurances.

« Il s’agit d’une pratique spécialisée, mais qui touche à toutes les sphères de la vie économique, ce qui rend la pratique des avocats du groupe d’assurance extrêmement dynamique », explique celui qui a également complété un baccalauréat bidisciplinaire en littérature comparée et études cinématographiques et qui est actuellement candidat à la maîtrise en droit des affaires à l’UdeM.

Grandir avec le cabinet

À moyen et long terme, en plus de vouloir développer sa relation avec les clients, Me Fortier souhaite cibler les domaines du droit des assurances qui l’intéressent particulièrement, et ce « afin de prendre en charge des dossiers plus complexes et sophistiqués. »

Me McCannn, quant à lui, aimerait grandir avec le cabinet. « La culture RSS veut d’ailleurs que les jeunes se développent et qu’à leur tour ils contribuent à la réputation et à la réussite du cabinet », conclut-il.