Question:

Bonjour,

Je vise à changer d'emploi parce que je vis un conflit avec mon patron actuel. Lors des entrevues d'embauche, est-ce que je dois répondre la vérité aux questions sur les raisons de mon désir de changer d'emploi ? Plusieurs me disent qu'on ne doit jamais parler en mal de nos anciens employeurs. J'aimerais avoir votre position sur le sujet.

Réponse:

Bonjour cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
C’est effectivement une situation délicate. Lors d’une entrevue d’embauche, la perception des gens que vous rencontrez sera un élément déterminant pour la suite du processus. L’évocation d’une situation conflictuelle risque de laisser des traces car les gens se demanderont probablement quelle est votre part de blâme dans la situation que vous vivez.

Dire que votre patron est un ci ou un ça ne vous mènera nulle part à moins que ce ne soit un secret de polichinelle dans le domaine juridique. Une approche plus diplomatique est recommandée.

Je vous conseillerais d’essayer de décortiquer ladite situation afin d’identifier les faits ou comportements à l’origine du conflit que vous vivez avec votre patron. Un conflit de personnalité prend habituellement son origine dans des faits concrets et, lors d’une entrevue tout comme dans le cadre de tentatives de règlement du conflit, vous avez intérêt à dépersonnaliser la situation. Lors de cet exercice, tentez de voir également le point de vue de l’autre, un peu d’introspection n’a jamais fait de mal à personne.

Si nous prenons l’exemple d’une situation dans laquelle votre patron ne vous fait pas confiance. Est-ce parce que vous avez fait une erreur dans le passé en manquant un échéancier ou sur un point de droit ? Est-ce plutôt parce qu’il fait de la micro gestion en révisant les tournures de phrases de vos opinions juridiques et ce dans un but purement esthétique ?

Dans un cas comme dans l’autre, vous pouvez mentionner lors de l’entrevue que vous recherchez un environnement aurez plus de chance de prendre en charge des dossiers importants et stimulants. C’est la vérité car ce sera inévitablement une conséquence directe du manque de confiance de votre patron vous démontre.

Vous vivez dans un environnement où la communication est déficiente. Dites que vous avez besoin d’être mis au courant de la direction que prend l’entreprise sur les dossiers qui vous sont confiés et ce afin de livrer un travail de qualité.

Votre patron semble irrité par vos absences justifiées par la santé de vos enfants. Dans ce cas, il faut être clair et mentionner que vous recherchez un environnement dans lequel la conciliation travail famille est valorisée. Mentionnez que vous êtes prêt à compenser les absences par du travail le soir ou les week-ends afin que le travail sorte, que vous êtes conscient que la situation peut irriter mais que vous considérez que, dans la mesure ou le travail est fait en temps opportun, vous remplissez vos obligations.

Il y a une multitude de situations possibles mais il y a souvent une façon de présenter les choses en évitant de dénigrer un individu. Parler des faits et faites valoir que vous comprenez la situation de l’entreprise. Prendre une part du blâme, dans certaines situations, peut s’avérer une bonne stratégie.

En terminant, je précise que le fait de présenter les choses de façons différentes ne veut pas dire travestir celles-ci. Tenez-vous en à la situation réelle et donnez des réponses claires. Si vous patinez afin d'éviter de répondre l'impact sur le résultat de l'entrevue sera encore plus négatif alors soyez prêt à faire face à la musique.

J’espère que ma réponse vous aidera et je vous souhaite une belle semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.