Me Robert Leckey
Me Robert Leckey
Ça bouge à l’Université McGill! Le nouveau doyen de la faculté de droit entrera en fonction le 1er juillet 2016. Me Robert Leckey est présentement professeur titulaire. Il enseigne le droit constitutionnel et le droit de la famille dans une optique bilingue et transsystémique. Il est également auteur de plusieurs ouvrages sur ce domaine.

Enseignant, il a en outre remporté le Prix John W. Durnford pour l’excellence en enseignement de l’Association des étudiant.e.s en droit de McGill (2009) et le Prix de la principale pour l’excellence en enseignement (2010).

Me Leckey est diplômé de l’Université de Toronto, de l’Université de McGill, ainsi que de l’Université Queen’s. Juriste impliqué dans les droits LGBT, il a présidé le McGill Equity Subcommittee on Queer People et Égale Canada, un organisme national de défense des droits des personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles et transgenres. Il est directeur du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé et président du Comité des appels de l’Université.

À noter que Me Leckey deviendra titulaire de la chaire Samuel Gale de droit à la retraite de la professeure Margaret Somerville pour un mandat de sept ans débutant le 1er septembre 2016.

Deux nouveaux titulaires de chaires

Me Fabien Gelinas
Me Fabien Gelinas
Deux autres professeurs ont également été nommés à des chaires de recherche de la faculté. Me Fabien Gelinas est ainsi nommé titulaire de la Chaire Sir William C. Macdonald pour un mandat de sept ans. Spécialisé en arbitrage et règlements des différends internationaux, il dirige présentement le groupe de recherche Justice privée et État de droit.

C’est la professeure Geneviève Saumier, spécialiste du droit international privé, qui devient par ailleurs titulaire de la Chaire Peter M. Laing Q.C. Elle s’intéresse notamment au droit de la consommation, à la résolution des différends internationaux et aux recours collectifs transfrontaliers.

Ainsi qu’il l’est susmentionné, la professeure Margaret Somerville prendra bientôt sa retraite. Actuelle titulaire de la chaire Samuel Gale, cette Australienne de naissance va quitter l’Université McGill après 40 ans passés en son sein. Elle rejoindra alors la faculté de médecine de l'Université de Notre Dame à Sydney, où un nouveau défi l’attend : la mise en place d’une composante majeure de bioéthique dans leur nouveau programme de médecine.

Geneviève Saumier
Geneviève Saumier
À noter que Me Margaret Somerville a été la première femme nommée à une chaire de l’Université McGill. Elle a fondé le Centre de médecine, d'éthique et de droit.

Un autre professeur s’apprête à prendre sa retraite : Me Paul S.Dempsey. Il s’est joint à la Faculté de droit en 2002 à titre de Directeur de l’Institut de droit aérien et spatial (IDAS). Il avait alors été nommé titulaire de la Chaire Tomlinson en gouvernance globale du droit aérospatial et rédacteur en chef des Annales de droit aérien et spatial.

Décès du professeur Nicolas Mateesco Matte

Nicolas Mateesco Matte
Nicolas Mateesco Matte
Enfin, triste nouvelle: le droit aérien et spatial perd un membre cher en la personne du professeur Nicolas Mateesco Matte, disparu à l’âge de 102 ans. Diplômé en droit de l’Université de Bucarest, en Roumanie, il a complèté un doctorat en droit international à l’Université de Paris.

Alors que ses écrits en droit aérien ont déjà largement contribué à le faire connaître, il émigre au Canada en 1950. De 1951 à 1968, il est professeur et titulaire inaugural de la Chaire de droit aérien de l’Université de Montréal, qui deviendra ensuite la Chaire de droit aérien et spatial. En 1961, il est nommé professeur invité de l’IDAS, directeur de recherche puis finalement directeur en 76. Il fonde alors les Annales de droit aérien et spatial.

Il a reçu le prix de l’Institut international de droit spatial de la Fédération internationale d’astronautique (pour ses contribution au développement du droit de l’espace extra-atmosphérique ), le Prix Edward Warner de l’OACI (l’équivalent du prix Nobel pour le secteur de l’aviation), le prix Crystal Helmet et l’Ordre du Canada. Il était également Chevalier de l’Ordre du Québec, membre de la Société royale du Canada et Chevalier de la Légion d’honneur de France.