En tournage à Montréal, l’actrice Jennifer Lawrence pourrait être forcée d’évacuer l’appartement qu'elle occupe durant son séjour chez nous
En tournage à Montréal, l’actrice Jennifer Lawrence pourrait être forcée d’évacuer l’appartement qu'elle occupe durant son séjour chez nous
Coup de théâtre pour Jennifer Lawrence, qui passe l'été à Montréal pour le tournage d'un film. Celle pour qui on a loué un appartement pour trois mois à compter du 1er juin risque de se voir expulsée des lieux, alors qu'une injonction provisoire à cet effet a été demandée par le syndicat de copropriété de l’immeuble.

Le condominium, d'une valeur de plusieurs millions de dollars et situé au centre-ville de Montréal, a été loué par les propriétaires Sharon et Jeffrey Langleben à la société Day 6 Films Productions, pour la somme de 30 000$ par mois, afin qu'elle y loge des gens reliés à l'industrie du cinéma. Le condo est présentement à vendre.

Et la personne qui occupe présentement le logement n'est nulle autre que l'actrice américaine Jennifer Lawrence, a appris Droit-inc. Fait amusant, le syndicat a signifié la procédure directement au condominium et c’est Mme Lawrence qui l’aurait reçue en personne la semaine dernière, vers 7h du matin!

Le condominium est loué 30 000$ par mois
Le condominium est loué 30 000$ par mois
Lawrence, 25 ans, est l’une des actrices les plus douées de sa génération, ayant même remporté, en 2013, l’Oscar de la meilleure actrice pour le film Silver Linings Playbook (Le bon côté des choses, au Québec) et est connue pour avoir tenu le rôle principal dans la saga Hunger Games.

Pas de location à court terme

Me Pierre-G. Champagne, du cabinet De Grandpré Joli-coeur, représente le syndicat des copropriétaires de Sir George Simpson
Me Pierre-G. Champagne, du cabinet De Grandpré Joli-coeur, représente le syndicat des copropriétaires de Sir George Simpson
Selon le syndicat, la déclaration de copropriété de l'immeuble interdit aux propriétaires de louer leur condominium pour une période de moins d’un an et pour une activité commerciale - en l'espèce, la mise à disposition du logement à une société reliée au milieu du cinéma, apprend-on dans le dossier de Cour que Droit-inc a consulté. D'où justement cette demande en injonction visant à annuler la location et à expulser la locataire de l’appartement.

L’injonction, qui devait être plaidée la semaine dernière, a finalement été remise au 15 juillet 2016.

Me Johanne Gagnon, de Kaufman Laramée, défend les propriétaires
Me Johanne Gagnon, de Kaufman Laramée, défend les propriétaires
Les propriétaires du logement avaient initialement raconté au chef de la sécurité de l'immeuble que la location était pour abriter pendant l'été un cousin de Mme Langleben, associé à l'industrie du cinéma et arrivant tout droit de Californie.

Or, bizarrement, cette personne avait besoin d'un garde du corps, d'un secrétaire, d'un domestique et d'un chauffeur personnel, des personnes avec lesquelles devrait traiter l'administration du syndicat de copropriété pendant la location.

Cela a mis la puce à l’oreille du chef de la sécurité, qui aurait alors avisé l'administration du syndicat.

Me Albert Greenspoon, de Kaufman Laramée, défend les propriétaires
Me Albert Greenspoon, de Kaufman Laramée, défend les propriétaires
Le syndicat des copropriétaires de Sir George Simpson est représenté par Me Pierre-G. Champagne, du cabinet De Grandpré Joli-coeur. Mes Johanne Gagnon et Albert Greenspoon, de Kaufman Laramée agissent pour les propriétaires M. et Mme Langleben.

Jennifer Lawrence est de passage au Québec pour le tournage d'un film réalisé par Darren Aronofsky et produit par Paramount Pictures. C'est d'ailleurs la troisième fois en quatre ans qu'elle se trouve à Montréal; elle était auparavant venue pour la production de deux opus de la série X-men, dans lesquels elle interprète Mystique. En 2015, selon le magazine Forbes, elle est l'actrice la mieux payée au monde avec des gains de près de 52 millions de dollars