Comment reconstruire une relation de travail?
Comment reconstruire une relation de travail?
Brûler un pont, avant, c’était une stratégie militaire. Cela empêchait les ennemis d’accéder à leur but, et les entravait dans leur progression. En bon stratège, une fois votre nouvelle job trouvée, vous avez mis le feu au pont de la relation professionnelle que vous entreteniez - difficilement- avec votre patron, associé ou adjointe en leur assénant leurs vérités crues.

Au moment où les mots sortent de votre bouche et où vous claquez enfin la porte de ce bureau que vous aviez fini par détester, vous êtes apaisé, serein, vous pouvez enfin passer à autre chose. Mais ce pont, en fait, vous en aviez besoin, car il constitue une branche de votre réseau professionnel.

Interrogée par Fast Company, Lauren Bloom, consultante en éthiques de l’entreprise, dit qu’il peut être très dommageable de détruire ainsi définitivement une relation professionnelle que l’on a même pas essayé de sauver. « Votre relation détruite finira toujours par revenir vous mordre », assure-t-elle.

Comment, alors, réparer le pont et sa relation? Voici des conseils de spécialistes.

S’interroger sur ses raisons

Pourquoi voulez-vous réparer cette relation? Souhaitez-vous simplement vous excuser? Est-ce que cette relation signifiait beaucoup pour vous? Ou est-ce simplement à titre professionnel, pour obtenir de l’appui pour un nouvel emploi par exemple?

Les réponses à ces questions vont vous aider à savoir comment approcher votre ancien patron ou le collègue avec lequel vous vous êtes disputé. Beth Weinstock, psychologue clinicienne, rappelle cependant que, si vous êtes quelqu’un de très rancunier ou qui sent facilement coupable, peut-être est-il mieux de laisser les choses comme elles sont en acceptant que certaines relations sont vouées à l’échec et que tout le monde ne peut pas vous aimer.

Reprendre contact

LinkedIn, Facebook ou courriel, utilisez les réseaux sociaux et la messagerie pour reprendre contact. Vous pouvez écrire quelque chose comme : « Je me disais que nous ne nous étions pas quittés dans les meilleurs termes. Aurais-tu quelques minutes pour que je t’appelle? » La spécialiste Lauren Bloom précise que les excuses doivent se faire de vive voix, toujours, et que les cadeaux d’excuse sont mal vus dans le cadre du travail.

S’excuser

Comment trouver les bons mots? Le premier échange par courriel va vous donner une idée de comment la personne se place : elle paraît ravie à l’idée de vous revoir, ou très froide au contraire. Dans tous les cas, préparez vos excuses et les raisons qui vous motivent.

Prenez votre part de responsabilité dans la dispute et laissez à l’autre une chance de donner son point de vue. Si vous avez des critiques à émettre, attaquez-vous à un comportement précis et non à la personnalité du collègue avec lequel vous vous êtes disputé.

Ne vous donnez pas la peine de provoquer une rencontre si vous ne prenez pas votre part de responsabilité dans la dispute et attendez seulement des excuses de l’autre personne. Vous pouvez cependant dire que vous n’avez pas réellement compris pourquoi les choses se sont passées ainsi et voir ce que votre ancien collègue ou patron a à en dire.

Ne pas brûler de ponts…

Pour ne pas avoir à reconstruire une relation, mieux vaut commencer par ne pas la détruire sur un coup de tête. Afin d’empêcher cela, Beth Weinstock conseille de ne pas prendre les choses personnellement dans le monde du travail. Si une dispute dépasse les limites du cadre professionnel, excusez-vous rapidement de vous être laissé emporter. Nul besoin d’être ami avec tout le monde, conserver des relations saines suffit bien souvent.