Comment faire sa place comme jeune avocat
Comment faire sa place comme jeune avocat
Vous venez d’obtenir le Barreau et vous voilà nouvel embauché. Que vous soyez issu d’un stage de six mois et nommé à sa suite ou que vous connaissiez tout juste le cabinet, il vous faudra faire vos preuves pour vous démarquer. Le monde des avocats est concurrentiel, et cette concurrence commence parfois dès l’enceinte de l’aire ouverte de votre bureau. Vous souhaitez faire valoir vos compétences? Above the law propose cinq astuces pour y parvenir.

1) La proactivité est le mot d’ordre
En fac, les futurs avocats apprennent les ficelles du droit, mais pas toujours le code du bon membre de cabinet. Pour se démarquer, il faut savoir travailler en équipe, aussi étrange que cela puisse paraître. Gloria Cannon, d’Above the law, conseille ainsi d’être très proactif et de montrer son envie d’avancer et sa passion pour le métier. Sollicitez du travail, proposez votre aide aux membres de l’équipe, votre motivation paiera.

2) Ayez le réflexe réseau
Vous rencontrez un avocat de votre branche, un nouveau collègue, un client potentiel de votre domaine? Envoyez-lui une demande de contacts par LinkedIn, ou un message par courriel. Ne laissez pas non plus de côté les avocats d’autres domaines. Ce sont eux qui sont susceptibles, plus tard, de vous référer des clients dont un domaine qui n’est pas le leur.

3) «Non» est aussi une réponse possible
N’ayez pas peur de dire non! Si vous avez accepté du travail supplémentaire ou de nouvelles responsabilités mais que vous commencez à ne plus pouvoir respecter les délais, il est temps de mettre le frein. Vous avez le droit de ne pas être capable de tout faire. Vous êtes encore au début de votre carrière, en apprentissage et personne n’attend de vous que vous vous comportiez comme un super-héros. Mieux vaut garder la tête froide et conserver un récapitulatif de tous vos travaux soigneusement effectués plutôt que de se retrouver enseveli sous une montagne de travail sans réussir à en venir à bout. La pratique du droit est un long chemin mais beaucoup d’avocats se brûlent les ailes, les premières années, à vouloir trop en faire. Pour rester dans la course, mieux vaut faire moins, mais bien.

4) Et «oui» en est une autre
Certains jeunes avocats disent «non» à toutes les propositions de travail supplémentaire, soit parce qu’ils manquent de confiance en eux, soit parce qu’ils ne veulent pas rester au bureau au-delà de 17h. Mais la pratique en cabinet est aussi affaire de courage et de compromis. Accepter de prendre de nouvelles responsabilités, c’est accepter de sortir du cadre, qu’il s’agisse des horaires strictement établis ou de la description des tâches. Souvenez-vous : ce sont ceux qui sont capables de jouer en équipe qui se démarqueront. Or les membres de votre équipe ont aussi besoin que vous sachiez dire «oui» à certaines de leurs requêtes.

5) Trouvez-vous un mentor
Il y a toujours, dans une équipe, un avocat d’expérience susceptible de vous tendre la main. Qu’il s’agisse de votre ancien maître de stage ou d’un mentor informel, apprenez à faire confiance à plus aguerri que vous. Vous n’en tirerez que des bénéfices!