Question :

Monsieur Arcand,

Je n'ai jamais changé d'emploi depuis le stage. Je suis en processus de recherche d’emploi actuellement et je me demande si je dois fournir des références avec mon CV et si c'est le cas, lesquelles devrais-je fournir.

Merci de votre aide.

Réponse :

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Voici certains points auxquels il faut porter attention lorsque l’on fournit des références.

Premièrement vous ne devriez pas mentionner de références sur vos documents d’application ni fournir de lettres de références au moment de postuler sur un poste. Mentionner que des références seront fournies sur demande est suffisant. Un petit bémol cependant : si vous postulez sur un poste et que vous avez une lettre de référence vraiment pertinente pour ledit poste, joignez la à votre curriculum vitae.

Comment juger de la pertinence de cette référence?

C’est toujours relatif mais une lettre provenant d’une sommité connue de l’employeur ou un ancien dirigeant de celui-ci pourrait vous permettre d’accéder à une entrevue de sélection. C’est encore mieux si ladite lettre a été préparée spécifiquement pour le poste pour lequel vous postulez. À l’opposé, une lettre de référence standard énumérant vos qualités et réalisations pourra quant à elle être remise lors de l’entrevue de sélection.

Pour ce qui est des références téléphoniques, normalement elles sont fournies et les gens sont contactés seulement à l’étape de l’offre d’emploi. On attend le plus tard possible afin d’éviter que vos références soient bombardées d’appels et en viennent à être indisposées par ceux-ci.

Les références servent habituellement à confirmer le choix du candidat ainsi qu’à approfondir certains aspects de sa candidature ou de sa personnalité. Il s’agit rarement d’un élément déterminant du processus d’embauche même si à l’occasion nous avons des surprises qui nous amènent à reconsidérer notre choix mais cela demeure l’exception.

Comment choisir ses références ? Dans 90% des cas, l’employeur voudra avoir des références en regard de certaines périodes et il souhaitera parler avec votre supérieur immédiat pour lesdites périodes. Inutile donc de vous casser la tête à trouver la meilleure référence possible car l’employeur vous dira probablement avec qui il voudra parler.

Cependant, rien ne vous empêche de vous accorder une période de réflexion afin d’identifier les meilleures personnes en fonction des positions que vous avez occupées.

Votre supérieur immédiat pour une certaine période risque de ne pas vous aider ? Expliquez clairement la situation et proposez une autre référence pour la même période. Sautez un échelon et allez plus haut si possible. Sinon, trouvez quelqu’un au même niveau hiérarchique que votre supérieur ou en dernier recours l’un de vos collègues de travail.

Que faire pour obtenir une référence de votre employeur actuel ? Ne vous cassez pas la tête car si votre employeur actuel n’est pas au courant de vos démarches, votre futur employeur comprendra facilement la situation et n’exigera pas une référence de ce dernier.

Dernier petit conseil : ne donnez jamais une référence avant d’avoir obtenu l’accord de la personne. Ensuite contactez la pour lui dire que quelqu’un de telle ou telle compagnie va probablement l’appeler et dites-lui pour quel poste vous avez postulé. De cette façon votre référence sera plus confortable pour répondre aux questions et par conséquent donnera une meilleure impression.

Voilà, ce n’est pas sorcier mais c’est bien de prendre un peu de temps pour s’y préparer.

Bonne semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.