Question :

Bonjour,

Je suis de 2eme année et je me demande si ça vaut la peine de m’investir dans la course aux stages cet hiver. A votre avis, est-ce utile?

Réponse :

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Votre question me revient chaque année à peu près à la même période. Cette année, déjà plusieurs lecteurs m’ont posé des questions sur la course aux stages. Oui, ça vaut la peine de faire la course aux stages et ce pour de nombreuses raisons dont notamment les suivantes :

1- L’apprentissage d’un processus d’embauche ;
2- L’opportunité de discuter des différents domaines de pratique (lors des cocktails et autres activités) ;
3- L’acquisition de connaissances sur les différents cabinets et leurs domaines de pratique ;
4- L’acquisition d’expérience d’entrevues ;
5- La possibilité d’obtenir un stage de qualité.

Vous n’avez pas de bonnes notes ? Même si vos chances de succès sont minces, ça vaut quand même la peine d’y consacrer du temps ne serait-ce que pour l’aspect introspectif qu’apporte une telle démarche. D’ailleurs, juste pour l’apprentissage d’un processus d’embauche, tous devraient y participer même ceux qui se destinent à une pratique différente de celle des moyens ou des grands cabinets. La course aux stages est à mon avis aussi importante pour son aspect formatif que pour sa finalité.

Se poser des questions sur ce qu’on veut faire plus tard. Préparer son CV en mettant en ordre nos expériences de vie tant professionnelles que personnelles. Se préparer aux questions classiques comme la chose dont vous êtes le plus fier. Voilà des gestes qui de toute façon devront être posés tôt ou tard alors aussi bien commencer à se pratiquer maintenant.

Oui, votre temps est précieux, surtout pour ceux qui doivent combiner études et travail. Par contre vous pouvez sans doute rogner sur votre temps « récréatif » afin d’investir dans la course. À moins que ma mémoire ne me joue des tours, il me semble qu’une certaine partie de mon temps était consacré à l’aspect récréatif lors de mon passage à la faculté de droit.

Loin de moi l’intention de vous dire de ne pas vous amuser et de faire votre rat de bibliothèque mais sauter un ou deux party / séries télévisées / game de hockey n’a jamais fait de mal à personne.

Pour toutes ces raisons, lancez-vous. Dans le pire des cas on vous dira « non » et vous resterez dans la même situation que si vous n’y allez pas. Vous avez donc très peu à perdre en plus d'y gagner assurément en terme d'expérience.

Bonne semaine à tous.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.