Peter Martyr, chef de la direction mondial de Norton Rose Fulbright
Peter Martyr, chef de la direction mondial de Norton Rose Fulbright
Un cabinet géant voit le jour. Norton Rose Fulbright et Chadbourne & Parke annoncent en effet le regroupement de leurs activités.

Aux États-Unis, la pratique comptera quelque 1 000 avocats. Le bureau de New York se classera parmi les 25 plus grands de la ville, avec plus de 300 avocats. Et à l’échelle mondiale, le cabinet, qui portera uniquement le nom Norton Rose Fulbright, comptera plus de 4 000 avocats dans 58 bureaux et 32 pays

Peter Martyr, chef de la direction mondial de Norton Rose Fulbright, s’est dit heureux d’unir ainsi les deux entités, « afin de créer un cabinet d’avocats mondial qui sera difficile à égaler ».

Il a vanté la « feuille de route remarquable » de Chadbourne, « reconnu pour ses domaines de pratique de calibre mondial en énergie, en infrastructures, en droit bancaire et en financement ».

Charles Hurdon, associé-chef de la direction de Norton Rose Fulbright au Canada
Charles Hurdon, associé-chef de la direction de Norton Rose Fulbright au Canada
Outre une plus grande force de frappe aux États-Unis, Norton Rose Fulbright va bénéficier de nouveaux bureaux à Mexico, à São Paulo et à Istanbul.

Charles Hurdon, associé-chef de la direction de Norton Rose Fulbright au Canada, estime que le regroupement va profiter aux clients du Canada, en étendant l’accès aux principaux centres d’affaires des États-Unis et de l’Amérique latine. « À l’instar de notre récente fusion avec un cabinet de Vancouver, il donne à nos clients la possibilité de profiter d’une expertise régionale en plus d’accroître notre présence à l’échelle mondiale. »