Comment réussir un premier entretien d’embauche
Comment réussir un premier entretien d’embauche
Le principal défi d’un finissant est de décrocher un emploi stable, cela va de soi. Un brillant parcours et de nombreuses activités parascolaires font toujours leur effet dans un CV. Mais c’est surtout l’attitude de l’étudiant durant l’entretien qui est déterminant dans l’obtention ou non du poste, selon Courtney March, elle-même étudiante en droit à l’Université de Windsor, dans cet article de Canadian Lawyer. Elle a été instructeure et coach personnel au cours des neuf dernières années.

Au-delà du curriculum vitae bien rédigé, écrit-elle, c’est surtout le déroulement de l’entretien qui joue un rôle clé dans l’obtention d’un poste. Malheureusement, il n’y a pas de formule magique pour réussir un entretien, car chaque entreprise est différente. Voici toutefois quelques astuces qui vous aideront à mieux vous préparer pour cette entrevue.

Discutez avec les autres étudiants

Les étudiants qui ont déjà intégré une entreprise ou qui sont stagiaires sont les mieux placés pour vous tuyauter sur la meilleure manière d’aborder un entretien. « En plus de vous partager leurs expériences, et de répondre à toutes vos questions sur le déroulement de l’entrevue, ils pourront vous faire profiter de leur réseau », selon Courtney March. Si vos interlocuteurs sentent votre potentiel, ils n’hésiteront pas à parler de vous à leur entourage, ce qui vous ouvrira des portes. Rappelez-vous, plus vous ferez des rencontres, plus vous aurez des opportunités de carrière devant vous.

Entraînez-vous

Avant même d’obtenir une entrevue, entraînez-vous sans relâche, dit l’ancienne coach, afin d’être fin prêt le jour J. « Sollicitez les étudiants des années supérieures pour vous faire passer des entretiens. » N’hésitez pas non plus à participer aux simulations d’entretien prévues par votre faculté. « Ces diverses simulations vous mettront en situation réelle. À force de pratiques, vous allez vous familiariser aux questions susceptibles de vous être posées durant l’entretien ainsi qu’aux réponses les plus appropriées. »

Ces entraînements vous aideront également à vous débarrasser des tics qui peuvent vous être préjudiciables durant un vrai entretien. Vous apprendrez ainsi quels sont les gestes à faire et ceux à éviter. « Prenez compte des remarques que vos interlocuteurs vous feront, ils vous aideront à vous améliorer. » Chez vous, devant votre miroir, exercez-vous à répondre à des questions hypothétiques.

Renseignez-vous sur l’entreprise

Le moment tant attendu est arrivé. Vous avez décroché un entretien. Avant de vous présenter, conseille Courtney March, prenez le temps de vous renseigner sur l’entreprise. Pour cela, le site web est généralement une vraie mine d’informations. S’il est bien fait, vous y trouverez tout sur l’entreprise : quel est son domaine de prédilection, comment fonctionne-t-elle, et quel est son positionnement ? L’entreprise est-elle spécialisée dans un domaine spécifique du droit ? Les stagiaires travaillent-ils en rotation ? L’entreprise a-t-elle une position internationale ou nationale ? Ces informations vous aideront à mieux répondre aux questions du recruteur lors de l’entrevue.

Soyez vous-mêmes

Personne ne vous connaît mieux que vous! Ayez confiance, écrit Mme March. « Il y a quand même une raison pour laquelle on vous a convoqué. »

Bien qu'il y aura sans doute quelques questions, l'entrevue devrait plutôt être une conversation, et agréable par-dessus le marché. « Toutes les parties recherchent une connexion. Demeurez authentique. Car si vous décrochez l’emploi, vous voulez passer les prochaines années avec cette entreprise en étant vous-mêmes! »