Question:

Je compte participer à la course aux stages de l'an prochain. Je considère avoir d'excellents résultats académiques, mais je n'ai aucune implication particulière dans les différents comités et associations étudiantes de ma faculté.

Mes pairs ayant participé à la course aux stages, de même que les différents conférenciers, semblent accorder une certaine importance au niveau d'implication des candidats. Par conséquent, je suis curieux de connaître l'importance qu'accordent les moyens et grands cabinets dans l'implication de leurs candidats.

Est-ce qu'un candidat avec des résultats inférieurs, mais s'étant impliqué davantage sera préféré à celui ayant les meilleurs résultats ? Est-ce que le fait d'avoir travaillé à temps partiel durant les études peut compenser pour le manque d'implication du candidat, d'autant plus que cet emploi relève du domaine juridique ?

Réponse:

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
L’implication pendant que vous êtes à la faculté peut-être traitée de la même façon que celle qui est faite en milieu de travail. C’est toujours positif mais en autant que vos tâches sont accomplies. Car si elles ne le sont pas, vous ne pourrez vous justifier en invoquant votre implication. Traduction: non, votre implication ou celle des autres ne primera pas sur le relevé académique. Par contre, à valeur égale elle pourrait commencer par avoir son importance.

Petite précision: le poste de VP party n’est peut-être pas celui qui vous ouvrira les portes des plus prestigieux cabinets, même chose pour celui de secrétaire de la Coop. Si votre implication a pour seul but de bonifier votre candidature, choisissez une implication à teneur académique plutôt que sociale. En première conclusion: vous devriez vous impliquer, mais pas au détriment de vos résultats… ce qui ne devrait jamais arriver si vous y aller avec modération, dans votre temps et vos consommations.

Maintenant que j’ai répondu à votre question, laquelle était orientée sur la course aux stages, laissez-moi vous dire pourquoi vous devriez vraiment vous impliquez à la faculté. Parce que tout au long de votre carrière, que ce soit en pratique privée ou dans un autre contexte, votre réseau sera toujours un atout de taille. Il n’y pas de meilleur endroit que la faculté pour commencer à le bâtir. Vous y aurez l’occasion d’y rencontrer une panoplie de gens qui croiseront à nouveau votre route au fils des années. Pourquoi ne pas maximiser cette opportunité ?

À court terme, si vous vous impliquez et que vous rencontrez des gens de 3eme année, ils seront peut-être étudiants ou stagiaires dans un bureau qui vous intéressera lors de la course aux stages. C’est toujours un atout d’avoir quelqu’un à l’interne qui vous connait… en assumant que vous aurez fait une bonne impression lors de votre implication.

À plus long terme, vous croiserez à nouveau ces mêmes personnes dans votre pratique, dans le cadre de dossiers ou même mieux, ils seront peut-être des clients potentiels que vous approcherez pour obtenir des mandats. Encore là, c’est toujours payant d’avoir ce genre de contacts.

Finalement, le poste de stagiaire que vous convoiterez ne sera pas le seul poste pour lequel vous postulerez dans votre carrière professionnelle de plus de 40 ans. Les chances sont très grandes que vous soyez un jour convoqué en entrevue par une personne que vous aurez croisée lors de votre passage à la faculté. Peut-être que votre implication ne paiera pas l’an prochain mais elle pourrait s’avérer utile à un point tournant de votre carrière, dans 5, 10 ou 25 ans.

Pour ces raisons, je vous encourage fortement à vous impliquer dans des projets ou comités qui vous intéressent et à le faire de façon intelligente et efficace. Laisser une bonne impression est toujours payant, à plus forte raison auprès de gens qui feront indirectement partie de votre vie professionnelle pour les années à venir.

Dernier point: ces raisons qui justifient ou motivent une implication sociale au sein de la faculté seront tout aussi valables pour des implications de même type dans le cabinet ou vous ferez votre stage, dans le Jeune Barreau ou encore dans les différents comités du Barreau. Si c’est payant de se bâtir un réseau, il l’est tout autant de l’entretenir.

J’espère que ma réponse vous sera utile et je vous souhaite une excellente semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.