Me Jean H. Gagnon a plus de 40 années d’expérience à titre d’avocat de négociateur, de médiateur et d’arbitre
Me Jean H. Gagnon a plus de 40 années d’expérience à titre d’avocat de négociateur, de médiateur et d’arbitre
Une médiation commerciale débute bien avant la première séance de médiation, contrairement à la conférence de règlement à l’amiable (« C.R.A. »). Dans ce cas, la seule étape préalable consiste dans la préparation et la production d’un formulaire de demande conjointe.

La médiation commerciale regroupe toutes les parties impliquées dans le différend, leurs avocat(e)s et le médiateur.

Ces étapes préalables, ou préparatoires, leur permettent de bien organiser la première rencontre conjointe et de mieux s’y préparer afin d’en optimiser les chances de succès.

Elles prennent généralement la forme d’une conférence téléphonique préparatoire (le plus souvent entre les avocats et le médiateur) et, mais moins souvent, de rencontres ou de conférences téléphoniques individuelles entre le médiateur et chacune des parties et son procureur.

Pour le médiateur, ces préliminaires n’ont pas pour but de lui permettre de se former une opinion sur l’objet du différend. Cela l’empêcherait d’avoir par la suite l’ouverture d’esprit nécessaire à l’exercice de son rôle de tierce partie impartiale, chargée d’aider les parties et leurs avocat(e)s à mieux négocier une entente qui leur est satisfaisante à eux, et non au médiateur.

Elles ont plutôt pour but de permettre au médiateur d’obtenir les renseignements nécessaires à une bonne préparation, notamment à l’égard de l’état des relations entre les parties, de leurs attentes, et de celles de leurs avocat(e)s, quant au rôle et au niveau d’intervention souhaitée du médiateur. Ce dernier voudra préparer à l’avance le déroulement de la séance de médiation, et quelques questions-clés, et non dans le feu de l’action où son niveau d’attention, et d’écoute, doit être entier.

Ces étapes préparatoires permettent aussi aux avocat(e)s et au médiateur de s’entendre ensemble sur les questions administratives et de logistique de la médiation. Elles permettent d’échanger sur leurs rôles respectifs, de s’assurer de la participation de toutes les personnes importantes à la recherche d’une solution et, au bout du compte, de s’entendre sur tout sujet utile afin de s’assurer que la médiation soit efficace et efficiente et qu’elle maximise les chances d’un résultat positif pour les parties.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la nature et le déroulement de ces étapes préparatoires, vous trouverez, sur la page « Outils et formulaires » de mon site Internet, un document intitulé « Étapes et déroulement d’une médiation » qui, à sa section 1, décrit ces étapes préalables.

Je vous invite à me contacter (par courrier électronique à jhgagnon à jeanhgagnon.com ou par téléphone au 514.931.2602) pour toute question ou tout commentaire.

Jean