Question:

Je suis étudiante en première année de droit et je désire m'orienter vers le droit des affaires.

Pour cela, je désire me démarquer des autres en ayant un certificat dans ce domaine.

Après avoir consulté les certificats offerts dans les différentes universités, je ne sais lequel choisir afin qu'il soit plus bénéfique pour ma carrière. J'hésite entre le certificat en relation industrielle, les affaires internationales, le certificat en gestion de la coopération et des conflits en milieu de travail et en gestion de l'administration.

Réponse:

Chère lectrice,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Dans un premier temps, j’aimerais vous souligner que l’ajout d’un certificat à votre formation, peu importe lequel, ne vous permettra pas de vous démarquer des autres candidats désirant faire carrière en droit des affaires.

Ce qui vous démarquera sera votre relevé académique en droit, lequel vous permettra d’obtenir un stage de qualité. Idéalement il vous permettra de choisir un cabinet spécialisé en droit des affaires et par conséquent, de bien démarrer votre carrière. Détenir un certificat supplémentaire aura peu ou pas d’impact lors des processus d’entrevue pour l’obtention de votre stage.

De plus, il est bien trop tôt dans votre formation pour vous investir dans un domaine spécifique tel que le droit des affaires. Vous pouvez choisir des cours optionnels traitant du droit des affaires et ce sera déjà suffisant pour montrer votre intérêt pour ce domaine. Plus tard, probablement après votre assermentation, il sera toujours temps d’aller chercher une formation additionnelle tel qu’un des certificats que vous mentionnez ou encore une maîtrise en gestion ou un MBA.

Par ailleurs, si on parle de permettre de vous démarquer et d’avoir un impact sur votre carrière, une maîtrise aura toujours plus d’effets qu’un certificat. Mais tout comme pour le certificat, une maîtrise qui ne serait pas accompagnée d’expériences de travail pertinentes aura bien peu d’effets.

Vous sortirez de l’École du Barreau avec l’équivalent d’une maîtrise. C’est bien beau les diplômes, mais il vient un point ou les employeurs veulent des gens qui travaillent et non des théoriciens du droit. Si vous ne vous dirigez pas vers l’enseignement, votre formation en droit sera bien suffisante pour débuter votre carrière. Par la suite, si vous le désirez toujours, vous aurez le loisir de choisir un certificat ou une autre formation qui sera pertinente en regard de votre début de pratique

Je termine en vous soulignant que bien plus que le diplôme, l’apprentissage réel devrait être l’objectif de toute formation. Dans cet optique, le fait d’avoir quelques années de pratique vous permettra de tirer de bien meilleurs acquis de la formation choisie que si vous l’enlignez immédiatement après être sortie de la faculté. Avoir du vécu et des cas concrets auxquels appliquer les enseignements reçus feront en sorte que votre investissement sera beaucoup plus rentable.

Désolé de ne pas avoir répondu directement à votre question, mais je jugeais plus important d’essayer de déconstruire le mythe des formations à répétitions. Comme dans presque tous les domaines, trop c’est comme pas assez.

J’espère que ma réponse vous sera utile et je vous souhaite une excellente semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.