Me Paul-Matthieu Grondin
Me Paul-Matthieu Grondin
Grand vainqueur de la course au bâtonnat avec plus de 70% des voix face à Me Lu Chan Khuong, Me Paul-Matthieu Grondin a été comparé à Emmanuel Macron, le nouveau président français.

Serait-il « l’Emmanuel Macron du Barreau » ?, demande le Huffington Post Québec. À cette question, le tout nouveau bâtonnier a répondu qu’il ne croit pas que la comparaison soit vraiment pertinente. Elle tient un peu si on regarde le ralliement qui a été fait autour de lui, dit-il.

Si on y regarde de plus près, il y a quand même quelques similitudes…

Les deux étaient à peine connus il y a quelques mois à peine. Ils sont sortis un peu de nulle part.

Côté politique, tout comme Emmanuel Macron, Me Paul-Matthieu Grondin a affronté une femme lors de cette élection. Comme Macron, il a sûrement pu bénéficier d’un vote de « barrage » qui avait pour but de stopper les aspirations de son adversaire, plus polarisante selon plusieurs.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Ils ont tous les deux pu bénéficier d’un désistement important puisque le président sortant, François Hollande n’a pas souhaité se représenter. Il a donné sa bénédiction au jeune Macron lors du second tour. Ici, c’est la bâtonnière non-élue Claudia Prémont qui a jeté l’éponge, se ralliant à Me Grondin, quelques semaines avant l’élection.

Leur score à tous les deux risquent également de rentrer dans les annales: Plus de 65 % pour le nouveau président français, plus de 70 % pour Me Grondin.

Leur jeune âge est aussi remarqué, puisque Me Grondin a 33 ans, tandis qu’Emmanuel Macron, en a 39. L’avocat est devenu l’un des plus jeunes à accéder au poste de bâtonnier, tandis que le candidat En Marche ! est devenu le plus jeune président de la Vème République française.