Me Jean-Philippe Bolduc
Me Jean-Philippe Bolduc
Jean-Philippe Bolduc exerce en litige, et il est un habitué des distinctions oratoires: le jeune avocat, Barreau 2014, a d’abord remporté le prix de l’Orateur anglophone du JBM, en juin 2016, ainsi que celui de l’International Debate Championship, en septembre de la même année.

Mais sa dernière victoire est, disons, plus pittoresque! Il vient de remporter un concours de plaidoirie où il a dû défendre… les bagels!

C’est en effet le 5 mai dernier que s’est tenu le 2017 International Oratory Competition, tenu en collaboration entre le Jeune Barreau de Montréal et le American College of Trial Lawyers – Young Lawyers Division.

Son sujet: le « Bagel Battle », ou plus précisément, dans quelle ville trouve-t-on les meilleurs bagels, Montréal ou New York? Me Bolduc a défendu l’indéfendable (New York), histoire de relever un défi supplémentaire…

Droit-inc s’est entretenu avec lui.

En quoi consistait ce concours exactement?

Il s’agissait d’une compétition de plaidoirie à vocation humoristique. Le but est donc réellement de se livre à une joute oratoire, mais en y introduisant de l’humour et de la satire. À cet égard, une banque de sujets était proposée et j’avais choisi ce « Bagel Battle », que j’ai obtenu. Et pour être original, j’ai décidé de défendre non pas le Bagel de ma ville, mais bien celui de New York! Je l’ai fait de manière assez satirique, à la manière d’un politicien américain – sans le nommer; Me Extra Junior Laguerre m’a d’ailleurs dit qu’elle ressemblait à l’imitation que fait Alec Baldwin de ce même politicien!

Qui était sur le jury?

Il y avait d’abord Mme Anna Romanskaya, avocate à la firme Stark & D’Ambrosio, de San Diego, Bryan Raymond, représentant de la délégation anglaise, et enfin, bien sûr, Me Laguerre, président du JBM.

Vous attendiez-vous à gagner?

Pas du tout! C’est toujours une surprise…d’ailleurs, d’autres présentations étaient très drôles, excellentes mêmes. Par exemple, un autre des sujets était la question suivante : qui, du Canada ou des États-Unis, devrait avoir la garde de Justin Bieber?

Pourquoi participer à de tels concours?

Je suis un avocat qui exerce en litige. Un tel concours me permet de parfaire ma technique, mais également de sortir du formalisme des plaidoiries traditionnelles en y mettant de l’humour. En effet, je peux complètement jouer un personnage, faire mon show!

Comment vous préparez-vous avant de faire une telle plaidoirie?

Une fois que j’ai mon sujet, je rédige énormément…avant de couper énormément aussi! Je révise mes notes ou alors j’écoute la télé : ça me permet, par exemple, de déceler des tournures de phrases qui me plaisent et que je pourrai reprendre. Puis, une fois que j’ai terminé, évidemment, c’est le moment de la révision, révision, révision…

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans un tel exercice?

Il arrive que j’aie moins d’inspiration. Alors, ça devient vraiment moins évident : la rédaction me prend beaucoup plus de temps!

Où en êtes-vous dans votre parcours professionnel et académique?

J’ai étudié le droit à l’Université de Sherbrooke et j’ai complété la formation du Barreau en 2014. Auparavant, j’ai complété un baccalauréat en commerce à la John Molson School of Business de l’Université Concordia. J’ai fait mon stage et j’ai pratiqué chez Ravinsky Ryan Lemoine jusqu’en février 2017.