Question:

Je veux quitter mon emploi car je ne supporte plus mon supérieur. Comment expliquer la situation en entrevue sans donner l’impression que je dénigre mon employeur ?

Réponse:

Bonjour cher lecteur

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
C’est effectivement une situation délicate. Lors d’une entrevue d’embauche, la perception des gens que vous rencontrez sera un élément déterminant pour la suite du processus. L’évocation d’une situation conflictuelle risque de laisser des traces, car les gens se demanderont probablement quelle est votre part de blâme dans la situation que vous vivez.

Dire que votre patron actuel est un ci ou un ça ne vous mènera nulle part à moins que ce ne soit un secret de polichinelle dans le domaine juridique. Une approche plus diplomatique est recommandée.

Sans mentir lors de vos entrevues, il serait préférable de fournir des raisons qui font en sorte que vous voulez changer d’emploi, mais sans référer à votre supérieur. Par exemple, vous pouvez vouloir élargir vos champs de pratique, vous pouvez avoir fait le tour des défis présentés par votre poste ou vous pouvez avoir besoin de changement, surtout si vous occupez cet emploi depuis plusieurs années.

Il est important de préparer vos réponses et d’éviter de laisser une impression négative. Il est fort probable que votre supérieur n’est pas la seule raison qui fait en sorte que vous désirez quitter, du moins je l’espère, sinon ce serait dommage et pour vous, et pour l’entreprise. Mettez l’emphase sur ces autres raisons.

Dans certaines situations, vous pouvez également contourner la question des raisons qui vous incitent à quitter votre emploi en parlant plutôt de votre motivation à obtenir le poste que vous convoitez. Vous vous sortez d’une situation potentiellement négative et vous en profiter pour lancer des fleurs aux gens qui vous rencontrent. Cela peut difficilement être négatif.

Cependant, évitez d’en mettre trop et de perdre ainsi toute crédibilité. Les vendeurs de balayeuses sont rarement très bien perçus en entrevue… sauf pour les positions de vendeurs de balayeuses. Les sources de votre motivation doivent être crédibles en fonction de l’entreprise et du poste visé.

Je termine en vous soulignant l’importance de bien se préparer avant une entrevue de sélection, car tout comme un examen, ça se prépare. Il faut essayer d’obtenir un maximum d’information sur l’employeur, le poste, les gens que vous rencontrerez, mais il faut aussi anticiper les questions délicates qui risquent de vous être posées. Préparez soigneusement des réponses précises, des exemples concrets et pertinents en fonction du poste visé.

Bonne chance dans vos démarches et bonne semaine.



La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.



Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.