Jonathan Lisus, maître de cérémonie
Jonathan Lisus, maître de cérémonie
Dans l'hôtel Fairmont Royal York de Toronto, la salle de réception s’est remplie peu à peu, jeudi soir, des quelque 600 convives annoncés. Paillettes, robes de gala, nœuds papillon ou cravates, les avocats d'entreprise et de cabinet se sont mis sur leur 31 pour cette soirée que beaucoup ont qualifié d' « exceptionnelle ».

C’est Me Mirko Bibic qui a reçu, jeudi soir, le prix le plus prestigieux, soit celui du meilleur conseiller juridique de l’année.

L’avocat chef des affaires juridiques et réglementaires et vice-président exécutif, développement de l’entreprise, chez Bell et BCE Inc, a été associé directeur du bureau d’Ottawa de Stikeman Elliott avant de se joindre à Bell en 2004. Il a joué un rôle clé dans toutes les acquisitions et tous les investissements d’envergure réalisés dans le cadre de la transformation de Bell depuis 2008.

Me Mirko Bibic, conseiller juridique de l’année
Me Mirko Bibic, conseiller juridique de l’année
Il s’est dit « honoré » et a avoué n'avoir pas vraiment préparé de discours. « Tout ce que je voulais dire, les autres l'ont dit bien mieux que moi », a-t-il plaisanté. Cela faisait déjà trois fois qu’il était nominé dans cette catégorie.

Choisi par un jury composé en majorité d’associés et d’associés-directeurs de grands cabinets mais aussi de deux conseillers juridiques d'entreprise à la retraite, Me Mirko Bibic, est le seul homme couronné du gala.


Les avocates, les grandes vedettes





Jeudi soir, Me Bibic a côtoyé tous les autres grands noms du milieu.

Me Tara Rosenblatt, directrice et chef du service juridique de l'Ontario teachers' pension plan board était nominée dans la catégorie « Osler Purdy Crawford en négociation ». « Je suis très excitée, j'ai hâte de voir comment la soirée va se dérouler. C'est la première fois que je suis finaliste… Alors j'ai préparé un petit discours », a-t-elle dit, toute de dorée vêtue.

« C'est un fabuleux rendez-vous qui célèbre les conseillers juridiques qui donnent tant de temps à leurs entreprises et à la communauté », a souligné Me Matthew Gottlieb, associé chez Lax O'Sullivan Lisus Gottlieb. Son collègue Me Tom Curry, associé chez Lenczner Slaght a ajouté : «C'est l'occasion de s'amuser, d'être ensemble, de partager nos succès et nos défis».

Jonathan Lisus, associé chez Lax O'Sullivan Lisus Gottlieb, agissait comme maître de cérémonie.

Me Pascale Elharrar
Me Pascale Elharrar
Une Québécoise a été honorée: Me Pascale Elharrar, chef adjointe du service juridique et directrice générale à la BMO a raflé le prix Gestion des litiges. Cette diplômée de l'UdM (1994) a dit vouloir partager ce prix avec toute son équipe.

Les autres finalistes du Québec étaient Sandro Celluci (Hydro-Québec), Martin Cossette (Bell), Jonathan Cullen (Pfizer) et Delbie Desharnais (TELUS).

Me Ingrid Minott, chef du service juridique chez Deloitte, a raflé le prix Conseiller juridique d'avenir, qui souligne le travail d'un avocat de moins de 10 ans de pratique. Très émue et les mains tremblantes, Me Minott est montée sur l'estrade chercher son prix avant de remercier chaleureusement « tous ceux qui ont cru en elle ».

Me Marni S. Dicker a reçu le prix Accomplissement stratégie d’affaires qui salue la transition entre les fonctions d'avocat et de membre de la direction. Cette dernière est en effet directrice commerciale et chef du service juridique à Infrastructure Ontario. Elle avait confié un peu plus tôt dans la soirée « que dans cette industrie, il y a peu de reconnaissance ». Elle a donc profité de ce moment de parole pour souligner le travail de toute son équipe avec un discours donné avec une pointe d’humour.

À l'arrière de la salle, des cris d'encouragement se sont faits parfois entendre, d'autres préfèrant trinquer plus silencieusement au succès de leurs collègues en levant leur verre. Un Kim Crawford pour les uns, un Sterling Vintners pour d'autres, pour accompagner le plat principal qui était servi : filet de bœuf, gratin de pommes de terre à la savoyarde, artichauts rôtis et haricots verts.

Christopher Sweeney, président et co-fondateur de ZSA
Christopher Sweeney, président et co-fondateur de ZSA
Le prix Réalisation exceptionnelle a été décerné à Stephen Sigurdson, à titre posthume. Décédé l'automne dernier, c’est sa femme qui est venue pour l'occasion souligner son travail chez Osler puis chez Manulife, en rappelant que son plus grand accomplissement, était aussi d'avoir été « le meilleur des maris et le meilleur des pères ».

Me Melissa Kennedy, vice-présidente exécutif, directrice des affaires juridiques, affaires publiques et sponsor exécutif pour la durabilité à la Financière Sun Life, a reçu le prix Environnement société et gouvernance.

Le défilé des robes ne s'est pas arrêté là, puisqu'une autre femme a été honorée du Prix Osler Purdy Crawford en négociation. Il s’agit de Me Susan C. Jones, vice-présidente principale et directrice des affaires juridiques de Agrium, une entreprise qui produit entre autres des engrais pour l'agriculture.

Me Vivian Leung a reçu de son côté le prix Conseiller juridique petite ou moyenne entreprise. Elle est chef du service juridique de BlueCat Network Inc, une société de développement de logiciels. « Je ne m'y attendais pas ! Vous savez, je fais juste mon travail », a-t-elle dit.


...