Question :

J'ai reçu une offre d'un cabinet. Mais dans quatre jours, j'ai une entrevue chez un cabinet qui m'intéresse davantage. Idéalement, j'aurais passé l'entrevue de l'autre cabinet avant de prendre une décision pour répondre à l'offre d'emploi. Puis-je demander au cabinet qui m'a fait une offre de me laisser plusieurs jours pour y penser? Ou devrais-je plutôt contacter le cabinet qui m'intéresse pour devancer la date de l'entrevue?


Réponse :

Cher lecteur,

Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Pierre Arcand, recruteur juridique, répond à vos questions
Vous êtes dans une situation délicate mais qui se présente assez régulièrement. Tout est une question de circonstances et de contexte.

La première chose à faire serait de contacter le second cabinet et voir s’il est effectivement possible de devancer votre entrevue. Vous pouvez être transparent avec eux et ils seront probablement flattés d’être votre premier choix.

Pour l’offre reçue, c’est compréhensible de prendre une journée ou deux pour y réfléchir. Mais les faire attendre quatre jours me parait exagéré. Si votre seconde entrevue ne peut pas être devancée, vous aurez une décision difficile à prendre. Vous devrez opter pour l’une des 3 options suivantes :

1. Vous êtes honnête, même si ça peut jouer à votre désavantage : vous dites au cabinet 1 que vous désirez attendre de vous prononcer sur leur offre car vous allez rencontrer l’autre cabinet afin de voir ce qu’ils ont à offrir. Il y a un risque qu’ils retirent leur offre et se sentent offusqués… surtout si vous avez clairement énoncé votre intérêt pour vous joindre à leur équipe lorsque vous vendiez votre salade en entrevue.

2. Vous ne prenez pas de chance : vous acceptez l’offre reçue et avertissez le cabinet 2 que vous n’irez pas à l’entrevue car vous avez accepté une autre offre. De cette façon, vous ne courez aucun risque, si ce n’est que de passer à côté d’une opportunité qui ne se présentera peut-être plus dans le cabinet 2.

3. Vous étirez l’élastique de la rectitude : Vous acceptez l’offre 1 et continuez le processus avec le cabinet 2. Si vous recevez une deuxième offre alors vous pourrez toujours revenir sur votre parole au cabinet 1. Il y a un risque évident qu’ils soient offusqués, mais vous maximiser vos chances d’avoir la meilleure offre possible.


Honnêtement, je ne peux pas prendre la décision pour vous mais l’option 3 est la dernière que je conseille. La vie est longue et vous recroiserez probablement les gens du cabinet 1. Parfois, une décision qui est désavantageuse au départ peut s’avérer un excellent investissement.

Si la différence d’intérêt de votre part envers les deux cabinets n’est pas si grande, j’opterais pour l’option 2 en vous disant qu’un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. D’ailleurs si vous avez postulé à cet endroit c’est que le poste offert vous intéresse, donc vous ne serez pas malheureux en acceptant leur offre.

L’option 1 n’est pas vraiment intéressante, mais elle présente l’avantage de vous garder à l’abri de remords.

Voilà, il vous reste à plonger.

Bonne semaine !


La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.



Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.