Me Jean-Roch Parent
Me Jean-Roch Parent
Le 28 août, Me Jean-Roch Parent et son associée Mélissa Laberge ont été radiés du Barreau parce qu’ils n’avaient pas complété les formations imposées par l’Ordre à ses membres.

Mes Parent et Laberge représentaient les coaccusés Dave Turbide et de sa présumée complice, Anick Tremblay, rapporte le Journal de Québec. Le couple serait les dirigeants d’un réseau de trafiquants lié aux Dark Souls, eux-mêmes proches des Hells Angels.

Leur procès devait avoir lieu le 11 septembre. Mais devant « ce fait nouveau », le poursuivant, Me Daniel Bélanger, a demandé au tribunal comment il fallait se comporter.

L’événement semble en tout cas faire l’affaire de Dave Turbide : « si je n’ai pas d’avocat lundi je veux faire reporter mon procès... J’ai droit à une défense pleine et entière et avec la preuve volumineuse qu’il y a là-dedans, ça prend pas juste dix jours pour en prendre connaissance », aurait-il dit, toujours d’après le JdQ.

Le juge Christian Boulet a ainsi demandé aux deux parties de revenir en cour jeudi prochain, en espérant que Mélissa Laberge ait complété ses heures de formation qui d’après Me Bélanger, seraient moins nombreuses à faire que celles de Jean-Roch Parent.

Le 4 juillet dernier, Me Parent avait été officiellement accusé d’entrave au travail des policiers, d’intimidation d’une personne reliée au système judiciaire, d’entrave à la justice, de menace de mort et de voies de fait. Ces événements étaient survenus après une altercation avec un policier lors d’un contrôle routier.

Le 27 septembre prochain, il devrait déposer une requête affirmant que le DPCP se trouve en situation de conflit d’intérêt dans cette affaire-là.