Question:

Pierre Arcand
Pierre Arcand
Mon patron fixe ma rémunération à un tiers de ce que je génère comme revenu, ce qui est assez normal d’après ce que j’en sais. Le problème est que mon taux horaire est trop bas, ce qui influence négativement ma rémunération. Comment fait-on pour fixer le taux horaire des avocats ?

Réponse:

Cher lecteur,

Pour les proportions, vous avez raison lorsque vous dites que c’est assez normal. La rémunération d’un avocat salarié en pratique privé se situe habituellement entre 30% et 40% des revenus qu’il génère.

Pour ce qui est de déterminer le taux horaire, la réponse théorique, et probablement inutile pour vous, est : « la détermination du taux horaire est fixé en fonction du libre marché, autrement dit par le principe de l’offre et de la demande ».

Concrètement, on pourrait dire que le taux horaire est déterminé par l’analyse de 5 variables de bases qui sont étroitement reliées. Ce ne sont pas les seules, mais probablement les plus importantes. Les voici mais pas nécessairement selon l’ordre de leur importance:

1- L’expérience de l’avocat
2- Le niveau d’expertise de l’avocat et du cabinet
3- Le domaine de pratique
4- La capacité de payer du client
5- Le pouvoir de négociation du client

Quelques commentaires sur chacune de ces variables:

1- L’expérience de l’avocat : Il s’agit de la variable dont la valeur est la plus facile à établir. La plupart des cabinets ont des taux horaires graduels en fonction de l’année de Barreau des avocats œuvrant dans les dossiers clients. Il s’agit là du simple gros bon sens.

2- Le niveau d’expertise de l’avocat et du cabinet : Plus l’expertise du juriste est pointue, plus il est facile de justifier des honoraires élevés. Il en va de même pour les cabinets, ceux qui regroupent des juristes experts dans plusieurs secteurs peuvent se permettre de hausser leurs taux car ils peuvent offrir à leur client un guichet unique. Ceux qui sont hyper spécialisés peuvent également bénéficier d’une marge de manœuvre car les clients qui viennent les voir le font dans le but de retrouver justement cette expertise spécifique.

3- Le domaine de pratique : Les taux horaires varient énormément d’un domaine de pratique à l’autre. Rares sont les avocats pratiquant en droit social ou matrimonial qui peuvent demander un taux horaire comparable aux avocats agissant dans des transactions internationales. Vous me direz que cela dépend énormément de la variable suivante et j’en conviens.

4- La capacité de payer du client : Cette variable n’influence pas directement le taux horaire mais elle influencera le choix de cabinet ou d’avocat que fera le client. Par conséquent, les cabinets n’étant pas en haut de la liste des clients fortunés adapteront leurs taux afin d’attirer une clientèle qui magasine un peu plus.

5- Le pouvoir de négociation du client : De plus en plus, les entreprises recherchent et obtiennent des modes alternatifs de facturation. Cependant si on s’arrête aux taux horaires, les « gros clients à volume » connaissent leur importance dans le book of business de leurs avocats, alors ils hésitent de moins en moins à demander des taux préférentiels en échange d’un certain volume de dossier. Le plus bel exemple de cette situation est probablement le secteur du droit des assurances.

Je suis conscient que je ne réinvente pas la roue dans ce texte mais j’espère quand même que ma réponse vous sera utile.

En terminant, dites-vous que si votre patron pouvait augmenter votre taux horaire, il le ferait. car il en bénéficie quand même à 66% !

Je vous souhaite une excellente semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur
Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.