Richard B. Cohen, avocat au cabinet Fisher Broyles
Richard B. Cohen, avocat au cabinet Fisher Broyles
Après les nombreuses allégations d’agressions sexuelles proférées à l’encontre de plusieurs vedettes, un avocat tente de donner ses conseils pour éviter à ses pairs de devenir à leur tour des harceleurs.

Richard B. Cohen, avocat au cabinet Fisher Broyles les a publiés dans Above the law. Il rappelle ainsi que de nombreuses politiques doivent être mises en place au sein des cabinets, comme rappeler la politique de l’entreprise par rapport aux éventuels harceleurs.

L’auteur souhaite s’adresser à ceux qui n’ont parfois pas conscience d’être proches, voire en train, de franchir la limite avec leurs mots ou leurs gestes.

1. Le lieu de travail n’est pas une fraternité ou un club social. D’ailleurs, même dans ce genre d’endroit les comportements déplacés ne devraient pas être tolérés. Laissez derrière vous les réflexes de votre jeunesse.

2. Vos collègues du sexe opposé ne sont pas vos amis, vos confidents ou vos « dates » éventuelles. Ils sont là pour faire un travail, poursuivre une carrière… Être amical et solidaire est une chose, mais il est important de connaître les limites avant de s’engager sur une pente glissante.

3. Parfois, une chose peut conduire à une autre, mais vous pouvez aussi mal lire les signaux. Le conseil que donne l’auteur est de se connaître soi-même, mais aussi de bien connaître ses motivations.

4. Pensez à la manière dont votre compliment sera perçu lorsque vous l’aurez dit. Sachez qu’il peut être perçu soit comme une remarque innocente, soit refléter le différentiel de pouvoir entre deux personnes. La ligne entre le compliment et le harcèlement est mince, ne prenez pas le risque de la franchir !

5. Ne faites pas de blagues ou de jeux de mots à connotation sexuelle au travail.

6. Ne vous moquez pas du poids, du corps ou de la tenue d’un ou une collègue.

7. Ne touchez jamais vos collègues, peu importe la partie du corps.

8. N’invitez pas un ou une collègue à souper, dans votre chambre d’hôtel ou chez vous, sans la présence d’un chaperon.

9. N’autorisez aucun comportement déplacé. Si vous voyez quelque chose, dites-le, c’est sûrement le conseil le plus important à donner.