Me Olivier St-André intègre le cabinet Bélanger Paradis
Me Olivier St-André intègre le cabinet Bélanger Paradis
Me Olivier St-André intègre le cabinet Bélanger Paradis, justement spécialisé en droit de la construction et de l’immobilier. « Lors de notre rencontre, ça a tout de suite cliqué. Le cabinet est spécialisé en litige en droit de la construction, c’était un peu naturel pour moi de revenir à ce domaine », dit-il.

L’avocat de 30 ans entame en effet une seconde carrière, après avoir été à la tête de plusieurs entreprises de travaux résidentiels.

« J’avais surtout étudié en marketing et en affaires. Le droit est ensuite venu un peu par accident. J’avais envie d’un nouveau défi, que mon day to day soit plus intellectuel que manuel », raconte-t-il.

« Je crois que cette volonté d’avoir plusieurs carrières dans une vie est propre à ma génération. On a envie de suivre plusieurs chemins différents », ajoute-t-il.

Il a alors décidé de vendre toutes ses parts et s’est inscrit à la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Il en est ressorti diplômé en 2016 puis a obtenu son Barreau en 2017 après avoir effectué son stage au cabinet Bélanger Sauvé. Il y a fait du droit du travail. « Je trouvais que ce rapport de force entre employés et chefs d’entreprises était intéressant. Puis une fois dans la pratique, je me suis rendue compte que la structure attachée au droit du travail ne me correspondait pas finalement. Et j’ai tout de suite été attiré par le litige », détaille-t-il.

Aujourd’hui, Me St-André a donc troqué le droit du travail pour le litige en droit de la construction. « Je suis content d’avoir l’avantage d’avoir eu une entreprise et donc de comprendre la réalité de ce que vivent mes clients », conclue-t-il.