Me Antoine Desroches
Me Antoine Desroches
Mes Antoine Desroches, Maude Grenier, Amélie Métivier et Peter Riddell sont devenus associés au bureau de Montréal le 1er janvier.

Au bureau de Québec, Mes Jérôme Landry et Vincent Rochette sont devenus associés et Pierre-Étienne Morand est devenu Of counsel.

« Je suis heureux d’accueillir nos nouveaux associés et Of counsel. Félicitations à tous pour leur contribution exceptionnelle à notre cabinet et à leur dévouement continu envers les clients, tant à l’échelle nationale que mondiale », dit Me Charles Hurdon, associé-chef de la direction de Norton Rose Fulbright au Canada par voie de communiqué.

Du renfort à Montréal

Me Maude Grenier a commencé sa carrière chez Norton en 2008. Elle conseille les employeurs de compétences provinciale et fédérale en matière de droit de l'emploi et de relations de travail. À 34 ans, cette avocate originaire de la région de Sherbrooke a toujours su qu’elle voulait faire du droit.

« J’ai toujours été celle qui va parler pour aider les autres, être utile. J’ai toujours adoré débattre et plaider », explique celle qui a suivi des cours de théâtre dans sa jeunesse.

Me Maude Grenier
Me Maude Grenier
« J’aime la plaidoirie pour l’échange intellectuel avec les confrères, avec la cour ou un arbitre. Je trouve cela stimulant lorsqu’on me pose une question qui va me pousser à bien présenter le droit pour faire en sorte que ce soit mon argument qui soit retenu », ajoute-t-elle.

Barreau 2007 et diplômée en droit de l’Université de Sherbrooke, elle a été pendant six mois auxiliaire juridique auprès du juge Chamberland de la Cour d’appel du Québec.

Si elle a choisi Norton Rose dès le début de sa carrière, c’est parce qu’elle a trouvé qu’il était « le meilleur cabinet en droit du travail et de l’emploi ». Encore aujourd’hui, elle estime travailler avec les meilleurs avocats en droit du travail, avec des clients géniaux qui m’apportent des dossiers stimulants ».

Devenir associée représente pour cette maman de deux garçons une « reconnaissance incroyable ».

Me Grenier est membre du comité des étudiants du cabinet. De 2013 à 2014, elle a aussi été administratrice, comité des affaires publiques au Jeune Barreau de Montréal.

De son côté, Me Antoine Desroches pratique depuis 2010 le droit fiscal et s’intéresse plus particulièrement aux aspects fiscaux liés aux fusions et acquisitions, aux financements de sociétés, aux réorganisations de sociétés et aux opérations internationales.

Il est titulaire d'une maîtrise en droit, option fiscalité, décernée conjointement par l’Université de Montréal et HEC Montréal. Avant ses études de droit, il a obtenu un baccalauréat en commerce à l’Université McGill.

Me Amélie Métivier
Me Amélie Métivier
Barreau 2010, Me Desroches a toujours travaillé chez Norton Rose, même s’il a été étudiant en droit au sein de Québecor pendant trois mois.

En 2013, il a reçu le Prix Jean Potvin, décerné à un étudiant québécois pour le meilleur texte en fiscalité.

Amélie Métivier pratique le droit des sociétés et le droit des valeurs mobilières et s’intéresse particulièrement au financement des sociétés et aux fusions et acquisitions de sociétés ouvertes.

Me Métivier a agi à titre de secrétaire adjointe d’Æterna Zentaris Inc., une société biopharmaceutique exerçant des activités de développement et de commercialisation de traitements novateurs en oncologie, en endocrinologie et pour la santé des femmes.

La juge Pierrette Rayle
La juge Pierrette Rayle
Diplômée en droit de l’Université de Montréal en 2004, Me Métivier a été détachée auprès du service juridique de Québecor Media la même année et du service juridique de Bombardier à son siège social en 2008.

Elle a effectué un stage de recherche auprès de la juge Pierrette Rayle de la Cour d’appel du Québec en 2003-2004.

À Norton Rose, l’avocate a été impliquée dans le dossier d’acquisition de Rona par Lowe’s. Elle y représentait les intérêts de Rona. Elle a également représenté Québecor Média dans le cadre du rachat d’une partie de ses actions détenues par la Caisse de dépôt et placement du Québec, en contrepartie d’un prix d’achat global de 1 G$.

Me Peter Riddell
Me Peter Riddell
Enfin Peter Riddell, chez Norton Rose depuis 2012, s’intéresse principalement au droit des valeurs mobilières, aux opérations de financement, aux fusions et acquisitions et au droit commercial en général.

L’avocat est récemment revenu au bureau de Montréal après avoir été détaché pendant un an auprès du bureau de New York en tant que conseiller juridique étranger.

Barreau 2010, il détient un diplôme en droit de l’Université McGill obtenu en 2009 et un bac en administration des affaires de l’Ohio State University obtenu en 2006.

De 2007 à 2011, il a été avocat chez Davis LLP, devenu DLA Piper en 2015.

… et à Québec

Me Vincent Rochette
Me Vincent Rochette
Vincent Rochette accède au statut d’associé au bureau de Québec. Il travaille chez Norton Rose depuis 2011. Il s’occupe de tous les aspects des litiges civils, commerciaux et constitutionnels. Sa pratique porte principalement sur les actions collectives, les litiges contractuels, les litiges transnationaux ainsi que les procédures en appel.

Barreau 2010, Me Rochette détient un bac et une maîtrise en histoire obtenus à l’Université Laval. « Le droit était un choix assez naturel, mais j’ai fait un détour par l’histoire pour avoir une formation générale », raconte-t-il. Puis l’avocat de 34 ans s’est lancé en droit et a obtenu son bac en 2009.

Au cours de l’année judiciaire 2010-2011, M. Rochette a travaillé à titre d’auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada auprès du juge Louis LeBel, puis il a intégré Norton Rose.

« J’ai été séduit par la réputation d’excellence du cabinet », dit-il. Devenir associé représente pour lui « une étape dans une carrière d’avocat. J’accueille la nouvelle avec fierté, mais aussi avec humilité, car en tant que jeune associé, j’ai encore beaucoup à apprendre », poursuit cet originaire de Québec.

Me Jérôme Landry
Me Jérôme Landry
Jérôme Landry devient lui aussi associé. Depuis son arrivée chez Norton Rose en 2009, il s’occupe principalement de questions liées aux fusions et acquisitions, au financement d’entreprises et aux contrats commerciaux, ainsi que de questions d’ordre général concernant le droit des sociétés et le droit commercial.

Barreau 2009, il détient un bac en droit obtenu à l’Université Laval en 2007 et un MBA en gestion des entreprises obtenu en 2008 à la même université.

Il compte parmi ses clients Québecor, qu’il a notamment représenté dans le cadre des négociations avec la ville de Québec afin de convenir de la gestion et de l’exploitation du nouvel amphithéâtre multifonctionnel à Québec, un projet évalué à plus de 400 M$.

Enfin, Me Morand devient quant à lui Of Counsel au bureau de Québec. Depuis son embauche en 2012, il s’occupe principalement de questions liées à l’embauche, à la cessation d’emploi, aux normes du travail, à la santé et à la sécurité du travail ainsi qu’aux droits et libertés de la personne et aux questions de langue française en milieu de travail.

Diplômé en droit de l’Université de McGill en 2004, Me Morand est membre du Barreau depuis 2006.

Me Pierre-Étienne Morand
Me Pierre-Étienne Morand
Me Morand est impliqué au sein de l’Association du Barreau canadien – Division Québec, dans la section Immigration et citoyenneté.

Au début de sa carrière, il a fait son stage chez Norton Rose avant d’être embauché comme avocat chez McCarthy Tétrault où il a exercé de 2006 à 2008. Il est ensuite parti chez Heenan Blaikie et y a travaillé de 2008 à 2012.