Me John Norris, un avocat solo de Toronto a été nommé lundi, juge à la Cour fédérale
Me John Norris, un avocat solo de Toronto a été nommé lundi, juge à la Cour fédérale
Me John Norris, un avocat solo de Toronto a été nommé lundi, juge à la Cour fédérale par la ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould. Son poste a été créé à la suite de de l'adoption de la Loi modifiant la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés et la Loi sur les Cours fédérales.

Il a été l’avocat d’Omar Khadr d’août 2011 à janvier 2013. Ce Barreau 1993 est un plaideur en droit criminel, droit constitutionnel et en droit lié à la sécurité nationale.

Il a représenté Omar Khadr dans son procès contre le ministère de la Sécurité publique en 2011. Le Canadien a été détenu pour crimes de guerre au camp de détention militaire américain de Guantanamo Bay, à Cuba.

En 2017, le gouvernement de Justin Trudeau avait décidé de lui verser 10,5 millions de dollars afin de le dédommager pour les sévices qu’il a subis lors des 10 années passées au camp.

Me Lorne Waldman, un avocat du cabinet Waldman and Associates, interrogé par Global news, a expliqué que tous les criminalistes représentent des personnages controversés et que cela ne reflète pas leurs opinions personnelles.

L’avocat donne l’exemple de Me John Rosen qui a été un avocat de la défense et qui a représenté Paul Bernardo, l’un des tueurs en série les plus célèbres du Canada.

Originaire d’Ottawa, Me Norris détient un bac en philosophie obtenu à l’Université Carleton et un bac en droit obtenu à l’Université de Toronto. Il a aussi une maîtrise en philosophie de l’Université de Western Ontario.

Me Lorne Waldman, un avocat du cabinet Waldman and Associates
Me Lorne Waldman, un avocat du cabinet Waldman and Associates
En 2008, le juge Norris a été porté à la liste des avocats spéciaux pour les procédures relatives aux certificats de sécurité aux termes de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés.

Il a comparu devant la Cour suprême du Canada plus de 25 fois, souvent à titre bénévole pour le compte de groupes de défense de l'intérêt public.

Depuis 1996, il était membre-associé de la Faculté de droit de l'Université de Toronto, où il a donné des cours dans les domaines du droit criminel, du droit de la preuve, du droit constitutionnel, du droit lié à la sécurité nationale et de la déontologie juridique. En 2013, il a été l’avocat en résidence au Centre David-Asper pour les droits constitutionnels.

Il était professeur agrégé principal au sein du groupe du droit et de la politique relatif à la lutte contre le terrorisme mondial à l’École Munk des affaires internationales et il était membre du corps professoral de l’Institut Philippe Kirsch.

Dans ses temps libres, le juge Norris est un coureur compétitif sur route et sur sentier, peut-on lire dans le communiqué. Il se passionne aussi pour le jazz et les interprétations historiques de la musique baroque.