« Faut pas qu'elle lâche! » s’est exclamé Me Guy Bertrand
« Faut pas qu'elle lâche! » s’est exclamé Me Guy Bertrand
« Faut pas qu'elle lâche! » s’est exclamé Me Guy Bertrand en entrevue à TVA Nouvelles, en parlait de la cheffe du Bloc Québécois, Martine Ouellet, dans la tourmente depuis la démission de sept députés de son parti.

« Je ne la connais pas personnellement, Mme Ouellet, je ne l'ai jamais rencontrée, mais j'ai une admiration sans bornes pour les gens passionnés et il n’y en a pas beaucoup », a-t-il dit d’après Le Journal de Montréal.

Pour lui, la vocation du Bloc Québécois doit rester l’indépendance avant tout.

La cheffe du Bloc Québécois, Martine Ouellet
La cheffe du Bloc Québécois, Martine Ouellet
« Martine Ouellet, elle dérange le PQ, qui lui, a décidé de mettre en veilleuse l'indépendance et, à Ottawa, le groupe des sept veut mettre en veilleuse l'indépendance», a-t-il déploré.

Dans son livre intitulé « Tu seras toujours un mal aimé, mon fils » et coécrit avec le journaliste Pierre Métrailler, il parle notamment de son enfance.

Me Bertrand est né en 1938 et a fait ses études de droit aux universités McGill et Sherbrooke. Il a été candidat à la chefferie du Parti Québécois en 1985 pour succéder à René Lévesque, mais a été battu par Pierre-Marc Johnson.

En juin 2009, il a offert ses services à la famille de l'enfant disparue Cédrika Provencher.