Dans cet article, il était mentionné que le juge Jean-Pierre Archambault avait remplacé au pied-levé, en 2016, la Juge Michèle Toupin. L’article soulignait aussi que la juge Toupin avait été relevée, toujours en 2016, de ses fonctions de juge coordonnatrice.

Or, non seulement cette information sur la juge Toupin n’était pas pertinente dans le cadre de notre article mais, qui plus est, en février 2016, la Cour du Québec avait publié une mise au point indiquant que la juge Michèle Toupin n’avait pas été suspendue ni relevée de ses fonctions de coordonnatrice.

Nos excuses.

La rédaction