« Le temps des candidats assignés n’est pas moins important que votre temps », a dit le juge aux fautifs
« Le temps des candidats assignés n’est pas moins important que votre temps », a dit le juge aux fautifs
Plus de 16 000 dollars d'amendes ont été remis lundi aux personnes qui ont omis de répondre à l'appel du tribunal lorsqu'ils ont été assignés comme candidats jurés au procès en lien avec la tragédie de Lac-Mégantic à l'automne dernier.

En tout, 200 personnes avaient été convoquées afin d'être candidats jurés pour le procès des trois ex-employés de la Montreal, Maine & Atlantic railway (MMA) Richard Labrie, Jean Demaître et Thomas Harding, qui étaient notamment accusés de négligence criminelle ayant causé la mort de 47 personnes lors de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic. Les trois hommes avaient finalement été blanchis au terme d'un procès de plusieurs mois par les 12 jurés retenus.

Sur les 200 personnes convoquées lundi, 133 en étaient à une troisième absence.

« Le temps des candidats assignés n’est pas moins important que votre temps », a souligné le juge Gaétan Dumas aux fautifs lundi matin.

Un à un, les candidats ont défilé devant le juge pour expliquer pourquoi ils n’avaient pas donné suite à la sommation.

Si certains ont été acquittés après avoir démontré des problèmes d'adresse, les autres ont écopé d’amendes variant entre 75 dollars et 300 dollars. Les candidats étaient également passibles d'une accusation d'outrage au tribunal. Au total, 34 personnes ont reçu une amende de 400 dollars.

« Trop de gens se disent que c’est une infraction sans conséquence ou avec des conséquences très minimes alors on peut y faire fi, mais ce n’est pas le cas bien entendu », a rappelé le juge Dumas.