Julia Valladao
Julia Valladao
Un récent sondage canadien indique que le litige, principalement dans les secteurs de la valeur mobilière, de la gouvernance d’entreprise, de la propriété intellectuelle et du droit du travail sera le domaine d’emploi dans lequel il y aura le plus d’opportunités au cours des six prochains mois.

C’est en tout cas ce qu’ont estimé 30 % des avocats interrogés. De plus, le secteur du droit des affaires a récolté 24 % des votes tandis que la réglementation et la conformité en ont accumulé 15.


Un secteur en croissance

Julia Valladao, directrice de division au sein de Robert Half Legal, explique que « le litige est un secteur en croissance » , ce qui rend cette nouvelle peu surprenante. À son avis, puisqu’il y a plus de poursuites civiles déposées et traitées à la cour, la demande de plaideurs sur le marché de l’emploi ne cesse de grandir.

Emily Lee
Emily Lee
Emily Lee, cofondatrice et partenaire chez ALT Recruitment Partners à Toronto apporte toutefois un bémol à ces résultats: « Il est impossible de prédire quoi que ce soit. Les gens disent que l’embauche fonctionne par cycles. Elle est également régularisée par l’économie.»

Elle estime tout de même que les résultats du sondage cadrent avec ses plus récentes observations, alors que l’embauche bat de son plein dans les domaines du litige commercial, de la construction, de l’emploi et de la sécurité.

Le sondage en question est basé sur les réponses de plus de 150 avocats employés à temps plein au Canada. Les répondants travaillent dans des cabinets détenant 20 employés ou plus, ou dans des départements légaux d’entreprises disposant plus de mille employés.