Me Alessandra Lubrina compte bien délaisser la toge et partir pour Québec aux prochaines élections provinciales
Me Alessandra Lubrina compte bien délaisser la toge et partir pour Québec aux prochaines élections provinciales
En effet, Me Alessandra Lubrina compte bien délaisser la toge et partir pour Québec aux prochaines élections provinciales. Elle est officiellement candidate sans opposition à l’investiture pour la circonscription de Gouin, à Montréal.

Elle devrait donc affronter Gabriel Nadeau-Dubois, actuel député de Gouin pour Québec solidaire, lors des élections provinciales du 1er octobre prochain.

« Le Parti libéral, c’est le Parti de l’avenir, de l’ouverture et de la croissance économique, croit l’avocate. Je vois là une excellente occasion de pouvoir faire entendre la voix de mes concitoyens », explique-t-elle.

Me Lubrina, qui œuvre présentement en droit familial à Montréal au cabinet Azran et Associés, a toujours été férue de politique. Dès 2012, en pleine crise étudiante concernant la hausse des droits de scolarité, elle s’est impliquée au sein du Parti libéral.

Elle a d’abord occupé diverses fonctions au sein de l’aile jeunesse du Parti avant de devenir représentante régionale des Jeunes libéraux pour Montréal-Centre, qui comprend notamment les circonscriptions d’Outremont, de Gouin et de Rosemont. Par la suite, elle a été bénévole pour la campagne de plusieurs candidats, notamment celle de la ministre Hélène David, députée de la circonscription d’Outremont.

Qu’espère-t-elle pour les prochaines élections, alors que les sondages donnent la Coalition Avenir Québec (CAQ) grande gagnante? « Je ne me fie pas aux sondages, rétorque-t-elle, confiante. Trop souvent, on est surpris par le résultat. Tout se décidera le jour du scrutin », conclut-elle.