François Ouimet, député libéral de la circonscription de Marquette
François Ouimet, député libéral de la circonscription de Marquette
C’est ce qu’écrit le Journal de Montréal. Le fait d’être mis de côté au profit de l’ancien joueur de hockey Enrico Ciccone n’a pas plu à François Ouimet. Député libéral de la circonscription de Marquette depuis 1994, M. Ouimet vient en effet d’être écarté la veille de son investiture par le premier ministre Philippe Couillard, qui lui avait pourtant donné son appui quelques jours auparavant.

Fait à noter, à 58 ans, il était le plus vieux député de l’Assemblée nationale. Avec son départ, c’est François Legault, chef de la Coalition Avenir Québec, qui en deviendra le doyen. Une stratégie libérale? Pas du tout, si on en croit le premier ministre, qui a rejeté cette théorie.

Voilà maintenant que M. Ouimet semble envisager un recours judiciaire. Une source a déclaré au JdM que la Parti libéral du Québec n’avait pas respecté sa constitution et qu’une mise en demeure, et même une injonction, sont dans les cartons de M. Ouimet.

En fait, on en a particulièrement contre le fait que cette annonce ait été faite tout juste avant l’investiture de M. Ouimet. La procédure de son côté avait été respectée à la lettre, clame-t-on. De plus, M. Couillard, semble-t-il, avait bel et bien confirmé à M. Ouimet que celui-ci pourrait être candidat aux élections.

À suivre…