On le sait, les avocats ont toujours aimé la politique, et celle-ci le leur rend bien. Le Barreau du Québec compte plusieurs anciens ministres et quelques anciens premiers ministres encore actifs dans la profession, dont Brian Mulroney, qui pratique chez Norton Rose Fulbright, Jean Charest, associé chez McCarthy Tétreault, ou Pierre-Marc Johnson, avocat-conseil au cabinet Lavery.

Le scrutin, qui se tiendra le 1er octobre au Québec, ne fait pas exception à la règle. Pas moins de 25 avocats sont dans la course, certains pour se faire élire une première fois, d’autres réélire.

Voici les avocats en lice.

Parti Libéral du Québec (PLQ) : 13 avocats, 1 notaire


Me Paule Robitaille
Me Paule Robitaille
Me Paule Robitaille est diplômée de l’Université McGill et membre du Barreau du Québec. Ancienne journaliste et commissaire à la Commissaire de l’immigration et du statut de réfugié, elle se présente dans Bourassa-Sauvé.

Elle cessera de traiter les demandes d’asile de réfugiés pour essayer de représenter les électeurs de sa circonscription dès le 1er octobre.

Me Robitaille, qui cumule près de 13 ans d’expérience comme commissaire en immigration, dont plus d’un an à la section d’appel de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, fait de cet enjeu l’une de ses priorités.

Me Pierre Moreau
Me Pierre Moreau
Me Pierre Moreau se présente dans Châteauguay. Il y est député depuis décembre 2008. Diplômé en droit de l’Université Laval et membre du Barreau depuis 1981, il a été auparavant député de Marguerite-d’Youville, du 14 avril 2003 au 26 mars 2007.

En plus d’avoir enseigné le droit municipal et administratif à l’École du Barreau du Québec, Me Moreau a été associé chez Bélanger Sauvé (1991-2003), Hébert Denault Delisle (1988-1991) et Delisle Moreau (1981-1988).

Depuis 2003, il a occupé divers postes parlementaires et fonctions politiques et ministérielles - aux transports, aux affaires municipales, à la sécurité publique, aux affaires intergouvernementales, aux institutions démocratiques et aux finances.

Me Louis Charron
Me Louis Charron
Alors qu’il vient tout juste de recevoir la distinction d’«avocat émérite» accordée par le Barreau, Me Louis Charron se présente dans Sainte-Marie-Saint-Jacques pour le PLQ.

Il est l’ex-président de la Chambre de commerce LGBT du Québec et fondateur du comité LGBT du Barreau du Québec. Il participe activement à la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

L’avocat de 56 ans, diplômé en droit de l’Université de Sherbrooke (1988) et d’un MBA en administration des affaires au HEC (2000), pratique en droit civil, des affaires et de l’immobilier, et possède plus de 28 ans d’expérience. Depuis un peu plus d’un an, il est associé chez Gilbert Séguin Guilbault. Depuis plus de 15 ans, il est professeur en droit de la preuve à l’École du Barreau du Québec.

Me Félix Rhéaume
Me Félix Rhéaume
Me Félix Rhéaume est avocat et membre du Barreau du Québec depuis 2008. Il est candidat dans la circonscription de Beauharnois.

Titulaire d’une Maîtrise en relations internationales de l’Université Jean-Moulin (Lyon, France), il est chef de cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones depuis 2016. De 2015 à 2016, il a été conseiller au cabinet du premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Me Alessandra Lubrina
Me Alessandra Lubrina
Me Alessandra Lubrina est avocate en droit de la famille. Elle se présente dans Gouin. Sur le site du PLQ, la juriste affirme que c’est un domaine qui lui permet, à la fois d’être proche et à l’écoute des gens, tout en ayant un impact positif sur leur quotidien.

Les causes qui lui tiennent à coeur sont le développement du Québec tant sur le plan économique que social, l’implication des jeunes femmes dans la sphère publique et le soutien aux personnes handicapées.

Comme avocate, cette Barreau 2016 a exercé chez Azran et Associés, et Brook Legal. Elle a également été adjointe juridique chez Cain Lamarre et Heenan Blaikie au début de sa carrière. Elle est Canadienne, française et italienne, et est née à Montréal.

Me Lyne Laverdure
Me Lyne Laverdure
Me Lyne Laverdure se présente à Granby, sa ville natale. Elle détient un baccalauréat en droit civil de l’Université de Sherbrooke, une maîtrise et un post-maîtrise en administration des affaires de l’UQAM, en plus d’être membre du Barreau du Québec et de l’Ordre des administrateurs agréés.

Elle travaille actuellement comme avocate en droit corporatif et est… pilote d’avion!

Elle possède aussi de l’expérience au sein de PME dans l’industrie des technologies et est coactionnaire de BNS Pharma, une pharmaceutique dans le traitement des complications du diabète ainsi que de LYSIR, une firme spécialisée en intégration de systèmes électroniques.

Me Sébastien Proulx
Me Sébastien Proulx
Me Sébastien Proulx est candidat dans Jean-Talon. Barreau 1999, il a été avocat chez Gravel Bernier Vaillancourt et Heenan Blaikie.

Il a été élu député de Trois-Rivières en 2007 pour ensuite joindre en 2014 le cabinet du premier ministre à titre de directeur de la planification stratégique. En 2015, il a été élu député de Jean-Talon.

Me Marc Tanguay
Me Marc Tanguay
Me Marc Tanguay se présente dans LaFontaine. Titulaire d’un baccalauréat en droit et d’un baccalauréat en sciences politiques, il est député depuis le 11 juin 2012.

Il a exercé comme avocat en litige commercial chez Delegatus et Stikeman ainsi que comme directeur de la conformité chez GE Capital. De 2009 à 2012, il a enseigné à l’École du Barreau du Québec.

En 2009, il devient président du parti pendant près de trois ans. Depuis juin 2012, il représente les habitants de Rivière-des-Prairies à l’Assemblée nationale du Québec.

Me Julie-Maude Perron
Me Julie-Maude Perron
Me Julie-Maude Perron se présente dans Louis-Hébert. Elle est avocate à la directrice du contentieux de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Elle a fait ses études en droit à l’Université Laval et a complété un diplôme de 2e cycle en administration des affaires. Elle a exercé chez Norton Rose Fulbright en début de carrière.

Me Kathleen Weil
Me Kathleen Weil
Me Kathleen Weil se présente dans Notre-Dame-de-Grâce. Elle est députée depuis 2008 et travaille comme avocate au Ministère du Conseil exécutif.

Elle est ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable des Relations avec les Québécois de langue anglaise.

Me Jean Boucher
Me Jean Boucher
Me Jean Boucher est candidat dans Ungava. Il y est député depuis avril 2014. Avocat, il est diplômé en droit de l’Université de Sherbrooke et en biologie médicale de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Pour expliquer son implication en politique, il dit avoir souhaité représenter les peuples inuit, cri et jamésien à l’Assemblée nationale et donner une voix à ces 45 000 citoyens nordiques. En 2007, il a emménagé à Kuujjuaq, au Nunavik, où il a joint les rangs de l’Office municipal de l’habitation Kativik.

Me Marie-Claude Nichols
Me Marie-Claude Nichols
Me Marie-Claude Nichols se présente dans Vaudreuil. Depuis 12 ans, elle est avocate en droit familial et possède une formation particulière à titre de procureure pour les enfants. Elle est députée depuis le 7 avril 2014.

En 2013, elle est élue préfèt de la MRC Vaudreuil-Soulanges.

Me Abdulkadir Abkey
Me Abdulkadir Abkey
Me Abdulkadir Abkey est candidat dans Lévis, ville où il habite. Sa pratique se concentre principalement en fusions et acquisitions, droit minier et droit de l’environnement ainsi qu’en droit administratif.

Il a notamment travaillé chez Fasken, Norton Rose Fulbright et DS Welch Bussières.

Il a été conseiller sénior pour la ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise, ainsi que conseiller politique et juridique dans plusieurs cabinets pendant près de 6 ans, notamment dans le dossier du Plan-Nord.

Il est le responsable des affaires du Bureau d’Audience Publique sur l’environnement (BAPE) et toutes les questions juridiques entourant le BAPE.

Me Maryse Lapierre
Me Maryse Lapierre
Enfin, Me Maryse Lapierre est notaire, elle se présente aux Îles-de-la-Madeleine, où elle pratique depuis 1993. Elle siège au Conseil d’éthique et de déontologie de la Fédération des Caisses Desjardins du Québec.

Détentrice d’un baccalauréat en droit et d’un diplôme en droit notarial, elle complète actuellement une certification en gouvernance au Collège des administrateurs de sociétés (ASC).

Coalition Avenir Québec (CAQ) : 6 avocats

Me Nathalie Roy
Me Nathalie Roy
Me Nathalie Roy est candidate dans Montarville. Elle dirigeait un cabinet privé de droit pénal et criminel avant d’être élue en 2014. Barreau 1990, elle est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Sherbrooke (1988).

Après un stage au sein du cabinet Lamarre, Laporte et Darveau à Greenfield Park en 1989-1990, elle avait orienté sa carrière en journalisme. Elle a travaillé à TQS, Radio-Canada, TVA et LCN.

Elle a été par la suite chef d’antenne, animatrice et chef de pupitre dans le cadre de différentes émissions d’information et de journaux télévisés.

Me Sonia Lebel
Me Sonia Lebel
Me Sonia Lebel se présente à Champlain.

Barreau 1991, elle a été procureure en chef à la Commission Charbonneau. Elle s’est jointe à la CAQ en 2017 à titre de directrice de cabinet adjointe auprès de François Legault.

Diplômée en droit de l’Université de Montréal, elle a travaillé pendant plus de deux décennies au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), où elle s’est spécialisée en droit criminel et en infractions reliées aux stupéfiants et au crime organisé.

Elle a été membre du comité des infractions du Barreau de Montréal pendant environ 15 ans.

Me Anna Klisko
Me Anna Klisko
Barreau 2005, Me Anna Klisko se présente dans Sainte-Marie-Saint-Jacques.

Titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), elle se spécialise dans les domaines du litige civil, du droit administratif et de la Régie du logement.

Sur le site de la CAQ, cette mère de trois enfants âgés de 12 à 14 ans se présente comme «une fière Québécoise ayant été élevée par une mère ouvrière et monoparentale qui a immigré au Québec de l’Ukraine.»

Elle est l’actuelle directrice de l’Académie préscolaire Royale Montréal, une garderie et prématernelle privée à Montréal qui propose des services éducatifs aux jeunes enfants.

Me Simon Jolin-Barrette
Me Simon Jolin-Barrette
Me Simon Jolin-Barrette a été élu député de la circonscription de Borduas le 7 avril 2014.

Auparavant, il était avocat au service juridique de la Ville de Montréal où il exerçait principalement en droit public. Il se chargeait des dossiers en matière d'injonctions, en droit de l'urbanisme ainsi que dans des litiges concernant les règlements municipaux.

À l’Assemblée Nationale, comme il le confiait à Droit-inc, il travaille sur les dossiers en matière de justice, et se charge des questions en matière d'accès à l'information.
En janvier 2018, il a fait paraître un premier essai intitulé «J’ai confiance: réflexions (sans cynisme) d’un jeune politicien» aux éditions Québec Amérique. Diplômé en droit de l’Université de Sherbrooke, il détient également une formation en administration publique de l’École nationale d’administration publique.

Me Jean Boulet
Me Jean Boulet
Me Jean Boulet se présente quant à lui à Trois-Rivières.

En 2014, il avait joint le cabinet Lavery à titre d’avocat et d’associé directeur du bureau de Trois-Rivières après avoir notamment exercé plusieurs années chez Heenan Blaikie. Barreau 1983, il se spécialise en droit du travail, négociation de conventions collectives et droit de la santé et de la sécurité du travail.

Diplômé en droit de l’Université Laval (1982) et en histoire et économie de l’Université du Québec à Trois-Rivières (1979), il a notamment été président de la Chambre de commerce de Trois-Rivières.

Me Mathieu Lévesque
Me Mathieu Lévesque
Me Mathieu Lévesque est candidat dans Chapleau.

Barreau 2013, l’avocate de 30 ans, originaire de Gatineau, se spécialise en droit des affaires. Il s’est joint à l’équipe de ZSA en 2018 comme conseiller en recrutement de services juridiques.

Diplômé en droit civil et en Common Law à l’Université McGill en 2011, il recrute aussi bien des notaires que des conseillers juridiques et des avocats salariés pour les cabinets et les entreprises.

Il a aussi étudié en administration publique et en science politique à l’Université d’Ottawa et complété une maîtrise aux HEC Montréal en sciences de la gestion, spécialisation management. Il a été stagiaire et étudiant en droit chez BCF.

Au site Le Droit, il a indiqué que ce qui le préoccupait le plus dans sa région était «la santé», «particulièrement les infirmières».

Parti Québécois (PQ) : 5 avocats

Me Véronique Hivon
Me Véronique Hivon
La vice-cheffe du Parti Québécois, députée de Joliette à l’Assemblée nationale depuis 2008, Me Véronique Hivon, s’y présente à nouveau.

Diplômé en droit à l’Université McGill en 1994, Me Hivon détient son common law ainsi que son droit civil. Barreau 1995, elle poursuit ses études à la London School of Economics and Political Science où elle obtient une maitrise en analyse et planification de politique sociale.

En vue des prochaines élections, elle prône un réinvestissement massif dans le système juridique.

Me Paul St-Pierre Plamondon
Me Paul St-Pierre Plamondon
C’est Me Paul St-Pierre Plamondon qui représentera le Parti Québécois dans Prévost. Chroniqueur à l’émission Bazzo.tv entre 2010 et 2016, il a également été chroniqueur pour Les Affaires entre 2013 et 2015. Il a pratiqué pour Stikeman Elliott en litige commercial entre 2002 et 2009.

Bachelier en droit civil et common law depuis 2001, Me St-Pierre Plamondon obtient sa maîtrise en administration des affaires à l’Université d’Oxford en 2006.

Me Gloriane Blais
Me Gloriane Blais
C’est Me Gloriane Blais qui représentera le PQ dans Mégantic lors des prochaines élections. Barreau 1999, elle lance son bureau d’avocate en 2004 qui est toujours actif aujourd’hui.

Celle qui a obtenu son baccalauréat en droit à l’Université de Sherbrooke en 1996 y complète présentement une maitrise en droit et politique de la santé. Ce sera la quatrième fois que l’avocate se présentera dans Mégantic.

Lors d’une entrevue livrée au Journal régional du Haut-Saint-François, l’avocate a avoué que la souveraineté du Québec était sa « principale source de motivation pour agir en politique et le plus beau legs à s’offrir et à offrir aux générations futures.»

Me Cédric Gagnon-Ducharme
Me Cédric Gagnon-Ducharme
Pour sa part, Me Cédric Gagnon-Ducharme défendra les couleurs du PQ dans la circonscription de Borduas, présentement détenue par le caquiste Simon Jolin-Barette.

Après avoir complété son baccalauréat à l’Université de Montréal en 2015, il obtient son Barreau l’année suivante. Il obtient une maitrise en administration des affaires en 2013 au HEC Montréal.

En 2014, il lance sa propre pratique qu’il maintient toujours aujourd’hui, parallèlement à ses activités d’avocat en assurance et conformité au sein de TFI International.

Celui qui a grandit à Borduas a affirmé qu’il a constaté pendant ses années de pratique du droit « à quel point on pouvait être mis de côté, à quel point l’État pouvait mettre certaines personnes en exergue », ce qui l’a poussé à se lancer en politique.

Me Guillaume Rousseau
Me Guillaume Rousseau
C’est Me Guillaume Rousseau qui représentera le PQ dans Sherbrooke. Chargé de cours ainsi que professeur à l’Université de Sherbrooke depuis 2007, il a déjà rempli un rôle de chroniqueur politique au sein de Radio-Canada Estrie en 2015.

Barreau 2014, il a complété son baccalauréat à l’Université de Sherbrooke en 2013 et sa maitrise en droit comparé, spécialisation en droits de la personne et diversité culturelle à l’Université McGill en 2006.

Ces études ne lui ont pas suffit: en 2013, il s'exile à Paris afin de compléter son doctorat en droit à la Sorbonne.

Plus tôt cette année, le candidat a cosigné une lettre ouverte publiée dans le Devoir, dans laquelle il était défendu qu’une supériorité législative d’une norme constitutionnelle n’emporte pas nécessairement sa supériorité morale, chose qu’on jugeait non comprise par le Barreau du Québec.

Québec Solidaire (QS) : 1 avocat

Me Guillaume Boivin
Me Guillaume Boivin
Un seul avocat parmi les candidats : Me Guillaume Boivin, dans Louis-Hébert. Barreau 2015, Me Boivin est originaire de Québec et habite à Limoilou.

Ses chevaux de bataille? Un mode de scrutin proportionnel, le logement social, la protection des cours d’eau et le développement du transport collectif.

Dans une entrevue accordée au site «Mon Limoilou», il se présente comme un «citoyen engagé» et avocat en droit social, une pratique qui, dit-il, concorde avec ses valeurs et ses convictions. Diplômé en histoire et sciences politiques, puis en droit à l’Université Laval, il pratique en solo en collaboration avec des organismes communautaires.

«En attendant, je souhaite que ma « job » ne devienne pratiquement plus nécessaire avec l’instauration du revenu minimum garanti, l’une de nos revendications. Cela remplacerait l’aide sociale avec ses conditions et ses zones grises», indiquait-il à Mon Limoilou en 2017.

Il s’est présenté dans Louis-Hébert en 2012 et lors de la partielle de 2017 et a été candidat dans la circonscription de La Peltrie en 2007 et 2008.


En collaboration avec Éric Martel.