Me Sandro Cellucci
Me Sandro Cellucci
La huitième édition du gala des Prix Zsa des Conseillers juridiques aura lieu le mardi 6 novembre prochain au Plaza Centre-ville Montréal. La cérémonie sera animée par l’avocat criminaliste Michel Massicotte, Ad. E., du cabinet Desrosiers, Joncas, Nouraie, Massicotte.

Dans la catégorie Chef des affaires juridiques de l’année, six candidats sont en lice pour le prix : Sandro Cellucci (avocat en chef et de vice-président aux affaires juridiques, Hydro-Québec), Mark Hounsell (chef des affaires juridiques et de la conformité, et secrétaire, CAE Inc.), Caroline Jacques (avocate-conseil principale, affaires juridiques, AbbVie), Sophie Lussier (vice-présidente affaires juridiques, investissements, Caisse de dépôt et placement du Québec), Nathalie Théberge (vice-présidente aux affaires juridiques corporatives et secrétaire, Innergex Renewable Energy Inc.) et David Torralbo (vice-président et chef des affaires juridiques, Atrium Innovations Inc.).

Me Sandro Cellucci a déjà été finaliste dans cette catégorie en 2016. S’il ne cache pas son plaisir d’être de retour parmi les nominés, il partage le mérite avec ses collègues.

« C’est un honneur de figurer parmi ce groupe de candidats, j’en suis très flatté, dit-il à Droit-inc. Mais j’ai la chance de travailler pour une entreprise exceptionnelle, avec des dossiers exceptionnels. Avec cette nomination, je suis donc content pour moi mais aussi pour toute mon équipe. »

L’événement est l’occasion de s’arrêter un instant dans un quotidien effréné, « pour prendre le temps de célébrer les talents juridiques québécois et découvrir de nouvelles personnes » explique-t-il à Droit-Inc.

Me Nathalie Théberge
Me Nathalie Théberge
Un moment de célébration d’autant plus apprécié que l’année a été riche en gros dossiers à Hydro Québec précise-t-il, citant notamment la négociation d’un contrat majeur avec l’état du Massachusetts, ou encore un litige avec Terre-Neuve-et-Labrador concernant une convention de 1969 et sur lequel la Cour Suprême doit rendre sa décision sous peu.

L’année a également été bien occupée chez Innergex, où Me Nathalie Théberge travaille depuis huit ans.

« Je dirais que ça a été la plus grosse année » insiste-t-elle, énumérant plusieurs dossiers dont une acquisition d’actifs en Islande, un gros projet solaire aux États-Unis, des acquisitions dans le parc éolien en Gaspésie, une percée au Chili… Ainsi que les réflexions et les défis lancés par le mouvement #MoiAussi ou la légalisation de la marijuana.

« Ça va être une soirée pleine de gratitude, et c’est apprécié. J’ai le goût que mes enfants voient ça. On travaille très fort, pas dans l’objectif d’être nominé mais une fois que ça arrive, c’est très touchant » poursuit celle qui ne s’attendait pas à la nouvelle de sa nomination, soulignant elle aussi la qualité du panel sélectionné.

Me David Torralbo
Me David Torralbo
Me David Torralbo, qui avait déjà été nommé dans la même catégorie en 2014, se dit très heureux et très reconnaissant envers ceux qui ont soumis la candidature. L’an dernier, à la même période, l’avocat était plongé dans la transaction pour la vente d’Atrium, qui est depuis devenu une filiale de Nestlé.

« Ça a été une année mouvementée, avec un beau travail d’équipe qui a permis à la transaction d’être un franc succès. Les douze derniers mois ont semblé longs, mais ça valait la peine. J’ai beaucoup appris sur le plan professionnel comme personnel. Les prix c’est la culmination d’une année », résume-t-il.

Un point de culmination, c’est aussi ce qui ressort des propos de Me Sophie Lussier : derrière la nomination au prix, qu’elle qualifie de privilège, il y a celui d’accompagner des équipes et la fierté d’avoir pu appuyer cette année plusieurs sociétés qui avaient besoin de fonds.

Me Sophie Lussier
Me Sophie Lussier
Celle qui est devenue vice-présidente, affaires juridiques, investissements à la Caisse de dépôt et placement du Québec après y avoir occupé le poste de directrice principale pendant près de 16 ans voit d’ailleurs de l’avenir dans le métier de conseiller juridique.

« C’est une profession qui évolue dans le bon sens, il y a de plus en plus de gens qui s’y intéressent, c’est possible de gravir les échelons. On constate de plus en plus d’intérêt chez les jeunes à faire carrière dans un contentieux, et ce dès le début de leur carrière parfois. »

Les nommés en détails :

Me Sandro Cellucci, Hydro-Québec

Ce diplômé de la faculté de droit en 1997 de l’Université de Montréal occupe le poste d’avocat en chef et de vice-président aux affaires juridiques à Hydro-Québec depuis avril 2017. Me Cellucci conseille la haute direction d’Hydro-Québec à l’égard de toutes ses sphères d’activité, notamment dans le cadre des litiges majeurs auxquels elle est confrontée. Il a également été finaliste dans cette catégorie dans le cadre du Gala des Prix ZSA en 2016.

Me Mark Hounsell, CAE

Me Mark Hounsell
Me Mark Hounsell
Me Hounsell détient près de 25 ans d’expérience dans les services juridiques à titre d’avocat général au sein d’Aimia, Aeroplan, Bell, BCE, DeGrandpré Godin et Desjardins Ducharme. Désormais chez CAE, il est responsable de l’élaboration et de la gestion du cadre juridique de diverses filiales, en plus d’encadrer les fonctions de conformité et de secrétariat de l’entreprise. Ce diplômé de la faculté de droit de l’Université de Montréal en 1991 a obtenu son barreau en 1992.

Me Caroline Jacques, AbbVie

Me Caroline Jacques
Me Caroline Jacques
Me Jacques a obtenu le prix du Canada General Counsel Award dans la catégorie gestion de litige en 2012. Celle qui a décroché son baccalauréat en droit à l’Université d’Ottawa en 1995 est à l’emploi chez AbbVie depuis plus de 12 ans.

Me Sophie Lussier, Caisse de dépôt et placement du Québec

Cela fait près d’un an et demi que Me Lussier exerce le rôle de vice-présidente, affaires juridiques, investissements au sein de la Caisse de dépôt et placement du Québec après y avoir été directrice principale pendant près de 16 ans. Celle qui a gradué en droit à l’Université de Montréal en 1994 a auparavant été conseillère juridique à la Banque Laurentienne.

Me Nathalie Théberge, Innergex Renewable Energy

Celle qui a fait ses armes chez Lacoste Langevin Avocats a rejoint Innergex en 2010. Elle y occupe le rôle de vice-présidente aux affaires juridiques corporatives et de secrétaire. Me Théberge y pilote des dossiers de valeurs mobilières et de droit corporatif en plus de superviser l’aspect juridique des dossiers de financement.

Me David Torralbo, Atrium Innovations

Me David Torralbo a été associé au sein de Borden Ladner Gervais, Clifford Chance et Davies Ward Phillips & Vineberg avant de se joindre à Atrium Innovations. Avant de graduer en droit à l’Université d’Ottawa en 1997, il a obtenu son baccalauréat en administration des affaires à McGill en 1993. Le vice-président et chef des affaires juridiques supervise toutes les questions juridiques et de conformité qui impliquent Atrium et son groupe de sociétés.