Question :

Monsieur Arcand.

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années.
Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années.
Je veux savoir si c’est une bonne stratégie d'utiliser les médias sociaux pour contacter un employeur potentiel?

Réponse :

Cher lecteur,

Mon premier réflexe est de vous répondre que ce n’est pas une bonne idée. Pourquoi? Trop impersonnel, trop facile et pas vraiment professionnel. Cependant, en y pensant un peu plus je me dis que c’est vrai que c’est facile.

On a beau être conscient que le résultat ne sera peut-être pas au rendez-vous, il y a si peu de temps à investir que cela en vaut peut-être la peine. Il s’agit dans le fond d’un simple calcul du ratio efforts/résultats et aussi être conscient de la place de plus en plus grande que prennent ces médias.

En plus, quelles sont les chances que vous nuisiez à votre candidature en effectuant une telle démarche? Elles sont bien minces à mon avis si vous le faites de façon intelligente.

Vous devriez éviter les approches généralisées car l’employeur veut idéalement quelqu’un motivé à joindre son équipe, pas motivé à joindre n’importe quelle équipe. Évitez également les répétitions, un contact suivi d’un rappel deux ou trois semaines plus tard est amplement suffisant car vous ne voulez certainement pas tomber sur les nerfs de votre cible.

Adressez-vous finalement à la bonne personne, et pas nécessairement au plus haut gradé de l’entreprise visée. Bombarder de courriels le président d’une entreprise sera plus risqué et moins efficace que de contacter la dame des ressources humaines en charge de la dotation du poste.

Essayez d’identifier la personne clé, celle qui est en charge ou encore le supérieur immédiat de la personne qui sera engagée.

Une démarche professionnelle et stratégique est toujours avantageuse même sur les réseaux sociaux. Donc, pour répondre à votre question, ce n’est pas une mauvaise idée mais il faut être conscient des limites d’une telle idée et la combiner avec des démarches plus traditionnelles.

Je profite du fait que je traite des médias sociaux pour vous souligner ce qui suit car même si la majorité d’entre vous le savent, certains semblent l’oublier à l’occasion.

Les recruteurs et les employeurs consultent les profils sociaux des candidats. Ils ne vont pas systématiquement consulter les profils de chaque candidat mais si vous faites la « short list », il est probable qu’une vérification sera faite avant la deuxième entrevue. Ce qu’on retrouve sur les sites est souvent non pertinent mais il s’agit encore là d’un calcul efforts/résultats. Ce n’est pas bien long et quelques fois on y découvre des perles. Pourquoi s’en priver.

Je ne pense pas avoir vous dire l’impact qu’aura un commentaire sur Facebook comme « Déclaré malade à matin, bin relax dans le lit… » ou encore une photo de vous en G-string rose sur la plage.

Lorsqu’un recruteur ou les ressources humaines recherchent un candidat, ils veulent entre autre chose quelqu’un qui saura faire preuve de jugement. Les réseaux sociaux ne vous garantiront pas que le candidat fait toujours preuve de jugement mais ils pourraient vous démontrer hors de tout doute qu’il en manque.
J’espère que ma réponse vous sera utile et je vous souhaite une bonne semaine.

La Question au Recruteur

Chaque semaine, le recruteur juridique Pierre Arcand répond à une question posée par vous, chers lecteurs.

La Question au Recruteur de la semaine est choisie parmi toutes celles reçues sur le site. Toutes les questions sont bonnes pour autant qu’elles concernent votre carrière de juriste.

Sur l'auteur

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années. Ayant été associé au sein de cabinets boutiques ainsi que d'un important cabinet de Montréal, il connaît bien la communauté juridique et les enjeux reliés à la pratique du droit tant en cabinet qu'en entreprise. Arcand et Associés, une entreprise spécialisée dans le recrutement de cadres et de professionnels, a été fondée en 1999. Pierre Arcand et son équipe apporte un soutien professionnel tant aux entreprises qu'aux cabinets qui cherchent à recruter les meilleurs candidats disponibles.