Me Alexandria Stoyanova est avocate chez Bélanger Longtin
Me Alexandria Stoyanova est avocate chez Bélanger Longtin
Trois avocates avec différents profils sont venues grossir les rangs du cabinet Bélanger Longtin Avocats depuis cet été.

Me Alexandria Stoyanova est avocate chez Bélanger Longtin depuis son assermentation en juillet, mais elle n’est pas en terrain inconnu puisqu’elle y était stagiaire depuis janvier 2018.

« Au cours de mon stage on m’a impliquée très rapidement, j’ai pu faire beaucoup de choses : travailler sur différents dossiers, aller à la cour… Donc la transition de stagiaire à avocate a été facile. On m’a donné une grande marge de manoeuvre » raconte-t-elle à Droit-Inc.

Après des études à l’Université de Montréal et l’École du Barreau, elle entame donc sa carrière avec ce premier poste d’avocate au sein d’un cabinet et dans un domaine qu’elle affectionne.

« On travaille en responsabilité professionnelle, un domaine qui m’intéresse énormément, donc je suis très heureuse de mon expérience » précise-t-elle. « On mise sur la qualité, pas sur la quantité. Et l’équipe est très conviviale. »

Me Soo Bin Chun, Spécialisée dans le litige civil et commercial et le droit des professions
Me Soo Bin Chun, Spécialisée dans le litige civil et commercial et le droit des professions
Spécialisée dans le litige civil et commercial et le droit des professions, Me Soo Bin Chun vient de rejoindre l’équipe du cabinet en octobre.

Suite à ses études à l’Université McGill puis à l’Université de Montréal, l’avocate est passée par un stage à l’Ambassade du Canada en Corée avant de retrouver la région de Montréal et de travailler plusieurs années au sein du cabinet Deslauriers & Cie.

Depuis 2017, cette Barreau 2011 exerçait comme avocate sociétaire au sein du bureau montréalais du cabinet McCarthy Tétrault.

Me Ginette Fortin entame une deuxième carrière après avoir obtenu le Barreau en 2018
Me Ginette Fortin entame une deuxième carrière après avoir obtenu le Barreau en 2018
Quant à Me Ginette Fortin, elle entame une deuxième carrière après avoir obtenu le Barreau en 2018. Au cours de la dernière année, elle a effectué un stage puis travaillé chez Langlois.

« Rejoindre un cabinet boutique permet d’avoir davantage de responsabilités et de montrer de quoi je suis capable, plus facilement que dans un grand cabinet. Et la formation est très personnalisée dans un plus petit bureau, c’est important » nous explique-t-elle.

Cette détentrice d’un diplôme en droit de l’entreprise a été cadre supérieure et enseignante dans le domaine des assurances pendant de nombreuses années. Elle pourra donc mettre son expertise à profit dans son nouvel emploi.

« Je veux rendre service aux gens de l’assurance. Avec mon expérience, je me sens apte à répondre à leurs questions. Je suis emballée par ce nouveau défi », conclut-elle.

Le cabinet boutique de litige et de responsabilité professionnelle, qui met de l’avant sa convivialité et son échelle humaine, est donc la nouvelle page à écrire dans la carrière de ces trois avocates.