Tamara Thermitus aurait abusé de son autorité
Tamara Thermitus aurait abusé de son autorité
Le gouvernement Legault souhaite destituer la présidente de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), Tamara Thermitus, indique La Presse.

Celle-ci est au coeur d’une controverse suite à un rapport d'enquête tout chaud du Protecteur du citoyen qui conclut à un cas grave de mauvaise gestion.

Mme Thermitus aurait abusé de son autorité et manqué aux normes d'éthique et de déontologie, selon les informations obtenues par La Presse.

C’est la ministre de la Justice, Sonia LeBel, qui devra statuer sur le sort de la présidente.

Comme le rappelle le journal, il s'agirait d'un geste sans précédent. En effet, le poste de président de la CDPDJ est nommé par les parlementaires à l'Assemblée nationale. Il faut donc que les députés la destituent.