Question :

Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années.
Pierre Arcand s'est spécialisé en recrutement juridique après avoir pratiqué le droit pendant une douzaine d'années.
Bonjour Monsieur Arcand,

Je suis présentement étudiante au Barreau et je réalise que, bien que la pratique du droit m'intéresse toujours autant, je n'aime pas et ne souhaite pas plaider. Pour quel type d'employeur puis-je alors travailler et vers quel type de stage devrais-je me tourner?

Merci!

Réponse :

Chère lectrice,

Seulement 10 à 15 % des avocats plaident alors ne vous stressez pas avec le fait de ne pas vouloir plaider.

Vous vous demandez quels employeurs et types de stage vous devriez viser? Premièrement, considérant que vous êtes au Barreau et que vous ne semblez toujours pas avoir de stage, je vous dirais de viser tous les postes de stagiaire que vous verrez passer à l’exception de ceux clairement identifiés dans le domaine du litige.

Le temps commence à presser et bien qu’il soit souhaitable d’avoir le luxe de choisir son stage, il est encore plus important d’en avoir un et d’aller de l’avant dans votre formation. Ne faites pas la fine bouche et prenez ce qu’on vous offrira.

Certains diront qu’il est important de bien choisir son stage car il s’agit de vos premiers pas dans le domaine juridique et il faut partir du bon pied. Je suis entièrement d’accord avec eux. Si l’on peut choisir, il est préférable de bien choisir. Par contre, moins il y a d’options, moins on peut se permettre d’être exigeant. À mon humble avis, mieux vaut faire des premiers pas boiteux que de rester assis sur sa chaise.

Et ensuite?

Une fois votre stage terminé, où devriez-vous regarder pour un poste dépourvu de plaidoirie? Vous pourrez appliquer sur tous les postes en cabinet dans le secteur du droit des affaires si ce domaine vous intéresse. Vous pourrez également appliquer sur les postes en droit des technologies, brevet, droit d’auteur, divertissement et j’en passe.

Vous aurez également l’opportunité d’aller en entreprise car il y a très peu de conseillers juridiques internes qui plaident. La majorité d’entre eux vont piloter les litiges pour tenter de les régler et lorsque l’impasse survient, ils confient le dossier en question à un avocat externe.

Vous pourrez postuler sur de nombreux postes au niveau public et parapublic. Lorsqu’on pense à la fonction publique, notre réflexe est de penser aux procureurs de la Couronne mais l’appareil gouvernemental, tant au fédéral qu’au provincial emploie des juristes à tous les niveaux. Le gouvernement, entre autres activités commerciales, signe des baux tant comme locataire que comme locateur, emprunte sur les marchés financiers, achètes des biens et services, etc.

Le gouvernement se doit aussi d’interpréter ses propres lois et règlements mais avant de les interpréter, encore faut-il les rédiger. C’est à des juristes que revient l’honneur de coucher sur papier les grandes orientations de nos politiciens et de tenter d’en faire des textes cohérents et respectant la hiérarchie législative.

Ce n’est pas tout

Je parle des gouvernements mais il y a aussi les villes, les commissions scolaires, La SAAQ, la Régie du logement, la régie de l’Énergie et je pourrais en écrire 15 pages tant notre société semble apprécier l’interventionnisme de l’État.

Vous voyez? Rien ne sert de vous stresser avec le fait de ne pas vouloir plaider. Par contre, commencez à vous stresser un peu pour vous trouver un stage…

J’espère que ma réponse vous aidera dans vos recherches et je vous souhaite une bonne semaine.