Mes Stéphanie Vallée et Antoine Pellerin.
Mes Stéphanie Vallée et Antoine Pellerin.
De nouveaux cours à Ottawa

En janvier, la section de common law a accueilli un groupe de professeurs invités, issus de la communauté et du monde entier.

Ils aborderont des thèmes liés à l'actualité comme la Loi sur le cannabis, la réglementation des nouvelles technologies, le droit pénal militaire ou encore le droit du sport.

Mérite de l’Outaouais

C’est une ancienne de la fac d’Ottawa quelque peu connue qui s’est vue remettre le Mérite du Barreau de l’Outaouais en décembre dernier : Me Stéphanie Vallée, diplômée de la section de droit civil en 1993, admise au Barreau en 1995.

Cette distinction est remise depuis 1994 par le Barreau de l’Outaouais à ses membres les plus méritants en signe de reconnaissance pour l’excellence de leurs actions et contributions, ou pour leur parcours professionnel d’exception qui a contribué à promouvoir l'image de la profession dans l’Outaouais.

Simulations de négociations internationales

Une partie des étudiants de deuxième et de troisième année de la Section de droit civil de l’Université d’Ottawa se sont réunis en septembre et novembre 2018 afin de participer à deux simulations de négociations internationales.

D’abord, ils ont négocié un projet de convention sur les changements climatiques. Le texte était construit à partir de dispositions de conventions et traités internationaux en droit de l’environnement existants ou passés.

Ensuite, ils ont rédigé deux traités internationaux dans le champ de la protection de la biodiversité en se mettant à la place d’experts et de représentants de la société civile.
Les activités leur ont permis de se familiariser avec le fonctionnement des négociations internationales, de manipuler le droit international et de mieux saisir l’élaboration du droit international.

Un nouveau prof à Laval!

Me Antoine Pellerin a fait son entrée à titre de professeur à la Faculté le 1er janvier 2019.

Ancien avocat de grand cabinet, il complète maintenant une thèse de doctorat sur le pouvoir contractuel de l’État et l’intérêt public et s’intéresse aussi aux questions d’égalité, de diversité et d’équité, notamment en questionnant le rôle de l’État à l’égard de ces enjeux.

En 2016, il a reçu une bourse doctorale de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. Il s’est également vu décerner le prix du Lieutenant-gouverneur du Québec à l’issue de ses études collégiales.

Nouvelle formation en TI

Laval offre un nouveau Microprogramme de deuxième cycle en droit des technologies de l’information et des communications!

Plusieurs thématiques sont couvertes : le développement de l’intelligence artificielle, l’utilisation des données massives, la cybersécurité, le transfert des renseignements personnels, la Blockchain, etc.

Elle s’adresse à tous les juristes qui souhaitent innover afin de mieux comprendre les enjeux technologiques et leurs impacts sur la pratique du droit.

La Faculté a en outre créé une clinique en droit des technologies de l’information et des communications qui permet aux étudiants de répondre à un mandat de recherche ou de rédaction juridique confié par des organisations gouvernementales ou non gouvernementales, ou des professionnels du droit.