Me Viateur Bergeron est décédé le 4 janvier 2019.
Me Viateur Bergeron est décédé le 4 janvier 2019.
Docteur en droit et avocat émérite, Me Viateur Bergeron est décédé le 4 janvier, rapporte la faculté de droit de l’Université d’Ottawa où il enseignait.

Il a transmis ses connaissances et son expertise pendant 36 ans (de 1960 à 1996) à la Section de droit civil. Il avait été le doyen par intérim de l’Université pendant un an et avait également présidé la Formation professionnelle du Barreau de 1981 à 1987.

Sa thèse de doctorat a été publiée sous le titre « L’attribution d’une protection légale aux malades mentaux » aux éditions Yvon Blais en 1981.

Préoccupé par l’accessibilité à la justice, il rédigeait par ailleurs de nombreuses chroniques de vulgarisation dans la rubrique « Le citoyen et la Loi » du journal Le Droit.

Un avocat dans l’âme

Au cours de sa carrière, Me Bergeron a également mis son expérience à contribution à l’étranger : pour le compte de la Banque mondiale au Rwanda en 1993, où il avait travaillé à établir un Tribunal de commerce, et au Vietnam en 1997, où il était parti évaluer le quatrième projet de code de procédure civile pour le compte du Centre parlementaire d’Ottawa.

Élu bâtonnier de Hull, puis bâtonnier du Québec en en 1977-1978, il avait été nommé avocat émérite par le barreau du Québec en 2008.

« Viateur était un véritable « avocat dans l’âme », toujours prêt à représenter ses pairs, ses étudiantes et étudiants et les membres de la communauté juridique et civile avec justice, chaleur et dévouement », a commenté le professeur Denis Nadeau, qui l’a souvent côtoyé.