Me Pamela S. Hediger vient d'être condamnée à 46 mois de prison fédérale.
Me Pamela S. Hediger vient d'être condamnée à 46 mois de prison fédérale.
Une avocate de l’Oregon a été condamnée à 46 mois de prison fédérale. Elle avait volé de l’argent dans des comptes en fiducie de clients ainsi qu’à son cabinet et n’avait pas payé ses impôts depuis six ans, rapporte le Aba Journal.

Pamela S. Hediger a plaidé coupable d’évasion fiscale et d’avoir effectué des transactions pécuniaires avec des biens provenant d’activités illégales.

Outre la prison, elle est condamnée à restituer 1,9 million de dollars et à payer 471 399 dollars en impôts fédéraux. Son logement de Corvallis, où elle pratique, sera également confisqué.

Elle aurait blanchi environ 1,2 million de dollars et ses revenus non déclarés s’élèvent à près de 2,2 millions de dollars.

Selon des accusations déposées en septembre et pour lesquelles elle a plaidé coupable, elle a convaincu deux personnes d’investir dans des projets de centres commerciaux mais a empoché l’argent « pour maintenir son style de vie somptueux ».

Vol aggravé

L’État de l’Oregon a également accusé l’avocate de vol aggravé, vol d’identité et évasion fiscale de l’impôt sur le revenu. Elle plaidera coupable le 24 janvier et purgera la peine à laquelle la condamnera l’État en même temps que sa peine fédérale.

Le mémorandum indique qu’elle aurait contracté des cartes de crédit au nom de proches et d’une associée non méfiante. Elle et son conjoint en étaient des usagers autorisés.

D’après le mémorandum, elle a réglé ses impôts impayés avec des chèques non autorisés du cabinet. Elle a également utilisé de l’argent volé pour payer des travaux de construction et d’aménagement paysager à son domicile, ainsi que pour rembourser l’argent que lui avaient prêté des connaissances afin qu’elle achète sa part du cabinet d’avocat.

Enfin, l’argent volé a également servi à des séances de chirurgie plastique et à l’organisation d’une fête avec un groupe hawaïen.

Selon le répertoire du barreau de l’Oregon, Pamela S. Hediger a démissionné de ses fonctions.