Mes Sarah Côté-Hamel, Cristel Chabot-Lapointe et Alexandre Morin rejoignent Fasken.
Mes Sarah Côté-Hamel, Cristel Chabot-Lapointe et Alexandre Morin rejoignent Fasken.
L’équipe de Fasken accueille quatre nouveaux avocats.

Deux anciens de McCarthy Tétrault Mes Sarah Côté-Hamel ainsi que Cristel Chabot-Lapointe rejoignent le bureau de Québec du cabinet alors que Mes Mina Bakkioui et Alexandre Morin travailleront à Montréal.

Me Morin quitte la Banque Nationale, dans laquelle il a travaillé pendant près de trois ans.

Spécialisé en droit des sociétés puis en droit commercial, il admet que l’idée de débuter une pratique axée sur les valeurs mobilières chez Fasken était alléchante pour lui.

«C’est un nouveau rythme de vie de travailler en cabinet! C’est quelque chose qui m’intéressait vraiment », avoue-t-il à Droit-Inc.

Celui qui souhaite s’implanter à long terme dans son nouveau cabinet a complété son stage du barreau avec Raymond Chabot Grant Thornton en 2015.

Chez Fasken, l’ancien de l’Université de Montréal représentera des clients en matière de réglementation, de financement et de placements.

Pour sa part, Me Bakkioui, Barreau 2014, rejoint le cabinet après un passage de six mois chez Crochetière Pétrin, puis de trois ans au sein de Karambatsos avocats.

Cette ancienne de l’Université de Montréal se spécialise en litiges et résolutions de conflits dans le cadre de son nouvel emploi, avec une attention particulière au litige immobilier, commercial et contractuel.

Et du côté de Québec…

C’est en droit commercial et des sociétés que se concentreront Mes Chabot-Lapointe et Côté-Hamel, au bureau de Fasken de Québec.

Cette dernière, dont l’alma mater est l’Université Laval se spécialise notamment dans le capital d’investissement, les fusions et acquisitions, le capital de risque et le financement de projet dans les domaines de l’énergie, de la construction et des hautes technologies.

Barreau 2015, elle a débuté sa carrière au sein de McCarthy Tétrault.

Pour sa part, Me Chabot-Lapointe conseillera et représentera des clients en ce qui concerne les fusions et acquisitions, les capitaux privés ainsi que le capital de risque, de technologies et d’énergie.

Cette Barreau 2011 a complété ses études en droit à l’Université McGill.