La juge l'autorise à sortir pour promener son chien!
La juge l'autorise à sortir pour promener son chien!
La juge Denise Descôteaux a rendu une décision bien peu habituelle lors d'une récente audience au palais de justice de Senneterre.

L'homme de 44 ans qui comparaissait était accusé de production illégale de cannabis pour sa consommation personnelle. Ayant plaidé coupable à une accusation réduite de possession de cannabis, pour des faits survenus avant la légalisation, l'intéressé s'est vu infliger une peine de 60 jours à purger à domicile après avoir plaidé coupable.

À la suite de la demande conjointe de l'avocat de la défense et de la Couronne, la juge Descôteaux a autorisé le condamné à sortir de chez lui une heure par jour pour promener son chien.

Combattre l'anxiété

Cet aménagement de peine serait justifié par le fait que cette marche quotidienne aiderait l’homme à combattre son problème d’anxiété. En revanche, il ne devra pas s’éloigner de plus de 1 km de sa résidence.

« Celle-là, c’est la première fois que je la donne, c’est vraiment une exception. Je l’autorise pour Monsieur, pas pour le chien! » a relevé avec humour Denise Descôteaux.

Précisons que le condamné a depuis obtenu les autorisations de Santé Canada afin de produire du cannabis pour sa consommation personnelle, à des fins médicales.