Richard Henry Bain, reconnu coupable.
Richard Henry Bain, reconnu coupable.
La Cour d'appel du Québec a rejeté la demande de Richard Henry Bain, reconnu coupable de meurtre au deuxième degré lors de l'attentat du Métropolis, le 4 septembre 2012, de réduire de 20 à 10 ans sa période d'inadmissibilité à une libération conditionnelle.

Elle rejette également la demande de la Couronne de faire passer cette période de 20 à 25 ans.

Richard Henry Bain voulait aussi faire appel de sa condamnation à l’emprisonnement à vie pour deux tentatives de meurtre, ce que la Cour a également refusé.