Kathleen Weil a précisé que ces projets devraient voir le jour d'ici la fin de l'année, notamment parce que les sections locales du Barreau et d'autres intervenants du milieu ont démontré beaucoup d'intérêt.

La ministre a fait cette annonce en présence du Bâtonnier du Québec, Me Gérald R. Tremblay, de la vice-présidente de la Chambre des notaires, Me Sophie Ducharme et de Me Pierre Noreau, directeur de l'Observatoire du droit à la justice.

L'objectif des centres de justice de proximité sera d'offrir aux citoyens un guichet unique ou seront disponibles des services d'orientation, de consultation et d'information; l'offre de services de ces centres variera en fonction des priorités, des ressources et des besoins identifiés dans chacune des communautés.

«Aujourd'hui, nous annonçons notre objectif et notre volonté de partenariat afin de développer un nouveau modèle de service de proximité visant à rendre la justice plus accessible», a souligné la ministre.

Selon les résultats obtenus et la volonté des communautés, d'autres centres de justice de proximité pourraient par la suite voir le jour ailleurs au Québec.