Mes François Fontaine, Bruce Johnston et Philippe Trudel.
Mes François Fontaine, Bruce Johnston et Philippe Trudel.
Les enfants de Pierre Péladeau étaient hier devant la Cour supérieure du Palais de justice de Montréal pour trouver une issue au litige qui les oppose dans la succession de leur père, mort en 1997.

Pour rappel, Anne-Marie Péladeau réclame à ses frères, Pierre Karl, président et chef de la direction de Québecor, et Érik 88 millions de dollars à la suite d'une entente vieille de près de vingt ans dans le cadre du rachat de ses actions dans Placements Péladeau inc. qui contrôle Québecor. Ses frères lui proposent de leur côté 51,6 millions.

Les frères Péladeau sont représentés par Me François Fontaine, associé principal chez Norton Rose Fulbright. Ce Barreau 1984 diplômé de l'Université Laval représente notamment la société SNC-Lavalin au criminel.

Il assure également la défense de Québecor dans l'affaire qui l'oppose au gouvernement du Québec. L'entreprise conteste en effet le prêt de 10 millions de dollars octroyé à Groupe Capitales Médias par décret.

Anne-Marie Péladeau est quant à elle représentée par Mes Bruce Johnston et Philippe Trudel, de Trudel Johnston Lespérance.

Ce cabinet est plutôt un spécialiste des actions collectives. Il a notamment déposé, en novembre dernier, une recours contre le gouvernement du Canada « au nom de la jeunesse et des générations futures » pour son inaction en matière de lutte contre les changements climatiques.

Me Johnston intervient également dans l'affaire Rozon. Il fait partie des avocats qui représentent Les courageuses. Ce regroupement de victimes présumées de Gilbert Rozon a déposé une demande d'action collective contre Gilbert Rozon. Il est également impliqué dans le recours collectif contre les cigarettiers.