Me André G. Lavoie, président de la Conférence.
Me André G. Lavoie, président de la Conférence.
La Conférence des arbitres du Québec organise le 27 avril prochain son colloque annuel. Cette année, les 15 ans de l’avènement des dispositions sur le harcèlement
psychologique et le mouvement #MoiAussi seront au coeur des débats.

« C'est un événement assez unique, a réagit Me André G. Lavoie, président de la Conférence. Il réunit à la fois les arbitres, les procureurs patronaux et les procureurs syndicaux. Dans un monde où on se retrouve en contradiction devant les tribunaux, il y a comme une trêve cette journée-là ».

Me Jean Boulet, Ministre du travail, de l’emploi et de la solidarité sociale, ouvrira la journée qui s'organisera ensuite en deux temps.

Durant la matinée, Me Rachel Cox, professeure à l’UQAM, et Patrice Périard, Directeur Conditions et relations du travail à la Vice-présidence Ressources humaines de Hydro-Québec, proposeront une réflexion sur les résultats obtenus par la mise en œuvre du recours pour dénoncer le harcèlement vécu en milieu de travail.

L'impact de #MoiAussi sur les entreprises

Me Louise Langevin, professeure à l’Université Laval, Me Marianne Plamondon, avocate chez Langlois, et Me Danielle Lamy du Syndicat canadien de la fonction publique, s'intéresseront au cours de l'après-midi à la gouvernance organisationnelle à la suite du mouvement #MoiAussi.

Les conférencières étudieront les impacts du mouvement sur le système de justice avant d'examiner la réception donnée aux dénonciations de cette nature en milieu de travail.

Me Plamondon proposera aussi un survol des dernières tendances en matière d’outils de prévention et des méthodes d’intervention en cas de dénonciation d’une situation de harcèlement à la disposition des entreprises.

Le colloque se déroulera au Centre Mont-Royal, à partir de 9 heures.