Maria Mourani, criminologue et fondatrice de Mourani-criminologie.
Maria Mourani, criminologue et fondatrice de Mourani-criminologie.
En créant Mourani-criminologie en janvier 2016, Maria Mourani s'est fixée comme objectif d'offrir une expertise pour bonifier la préparation et la représentation de certains dossiers. Droit-Inc a pu lui poser quelques questions.

L’expertise de Maria Mourani est établie en matière de criminologie. Ses thèmes de prédilection? Le gangstérisme, l’exploitation sexuelle et le djihadisme.

Face à la constante évolution de ces phénomènes et au manque de ressources en la matière, la criminologue, également ex-politicienne et sociologue, a décidé de mettre son expertise au service de la justice.

Des dossiers complexes

« Face à la complexité de ces dossiers, notre but est de permettre aux avocats et à leurs clients de se présenter devant la cour en étant bien préparés et aptes à livrer une défense qui tient compte de toutes les particularités à considérer », précise Mme Mourani.

Encore peu connue des juristes, la firme propose des services de recherche, de la consultation privée avec les délinquants, leur famille et leur victime, ainsi que des services-conseils pour les demandes de remise en liberté.

Elle se voit également confier la préparation et la rédaction de rapports présentenciels et prédécisionnels adressés aux cours criminelles et aux chambres de la jeunesse. Elle peut également accompagner des accusés tout au long du processus judiciaire ou intervenir en tant que témoin expert devant les tribunaux.

Son équipe propose une analyse approfondie du profil criminel de l'accusé, un plan d’action étoffé et une démarche de réinsertion sociale engagée bien avant sa comparution.

Une approche payante pour les accusés

Une approche qui favoriserait la clémence du juge, selon Maria Mourani.

« Au moment de revoir l’accusé, le juge constate rapidement que l’accompagnement professionnel dont il a bénéficié depuis le dépôt de son plaidoyer a eu un impact positif flagrant sur son attitude et ses comportements », note-t-elle.

De leur côté, les professionnels qui recourent au service de la firme sont aptes à exposer au tribunal les facteurs de risque spécifiques à examiner afin de statuer sur le niveau de dangerosité et la sentence la plus appropriée.

La fondatrice de Mourani-criminologie spécifie que ces services sont seulement offerts aux clients volontaires et qu’ils leur sont directement facturés selon la charge de travail impliquée. La firme n’est en revanche pas encore en mesure d’intervenir dans les dossiers d'aide juridique.