La professeure Sylvette Guillemard .
La professeure Sylvette Guillemard .
Université Laval

La professeure Sylvette Guillemard a été réélue, le 14 avril, secrétaire de l’Association des professeures et professeurs de droit du Québec. Elle aura notamment pour tâches l’organisation des concours, la gestion et l’entretien du site Web.

L'Association rassemble les membres du corps professoral de droit de cinq facultés de droit au Québec et de celle d’Ottawa, section de droit civil. Elle a notamment pour but d'« assurer le progrès de l’enseignement du droit et de la recherche juridique, ainsi que l’évolution de cette discipline universitaire ».

Les étudiantes Juliette Lapointe et Camille St-Pierre ont remporté le 16 avril le Prix du meilleur tandem de plaideurs à la Coupe de la doyenne 2019, la finale du concours de plaidoirie se déroulant dans le cadre du cours Tribunal-école de l'Université. Michaël Fortier a quant à lui été désigné meilleur plaideur.

Le prix du meilleur mémoire appelant a été décerné à Michaël Fortier et Clara Morissette, tandis que Maude Beaudin-Bruyère et Sarah Burke ont été récompensées pour le Meilleur mémoire intimé.

Rodrigue Ebata, doctorant.
Rodrigue Ebata, doctorant.
Rodrigue Ebata, doctorant, a reçu la bourse Paule-Gauthier - Stein Monast 2019 en récompense de ses résultats et de son parcours académique.

Cette bourse vise à encourager l’excellence et la poursuite des études supérieures dans le domaine du droit des affaires, notamment dans les domaines de la gouvernance de l’entreprise et du droit des services financiers.

Sa thèse traitera de « La pérennité des microentreprises en situation de conflits au Québec : repenser les mécanismes de gouvernance des microentreprises à l’aune de la justice participative ».

Université d'Ottawa - Section de droit civil

Accompagnée par le professeur Thomas Burelli, l’équipe composée de Sarah Ali, Camille Hamel, Olivier Lacoursière, Camilla Thiffault, Chloé Marks, Déborah Stephenson et Holy Ha.
Accompagnée par le professeur Thomas Burelli, l’équipe composée de Sarah Ali, Camille Hamel, Olivier Lacoursière, Camilla Thiffault, Chloé Marks, Déborah Stephenson et Holy Ha.
Une équipe de la section de droit civil a participé du 24 au 28 mars dernier à la simulation des Nations Unies. Représentant le Belize, les étudiants ont siégé dans l’Assemblée Générale des Nations Unies le temps d’une soirée.

L'équipe était composée de Sarah Ali, Camille Hamel, Olivier Lacoursière, Camilla Thiffault, Chloé Marks, Déborah Stephenson et Holy Ha. Ils étaient accompagnés du professeur Thomas Burelli.

Déborah Stephenson s’est vue remettre le prix Outstanding position paper (comité UNEA). Sarah Ali et Camilla Thiffault quant à elles ont été sélectionnées comme Chair de deux comités. L’équipe a également reçu le prix Honorable mention delegation award pour sa première participation.

Université de Montréal

Le Prix Francis Lieber en droit des conflits armés a été remis, le 28 mars, à Rouba Al-Salem pour son livre intitulé « Security Rights and Law : The Israeli High Court of Justice and the Israeli Settlements in the Occupied West Bank ».

Le manuscrit est basé sur sa thèse de doctorat qu'elle a complétée en 2016, à la Faculté de droit de l'UdM, sous la direction du professeur Stéphane Beaulac et d'Anne-Marie La Rosa à titre de codirectrice.

Le prix est décerné par la Société Lieber de la Société américaine de droit International (American Society of International Law).

Antoine Guilmain a reçu le prix d’excellence pour sa thèse de doctorat.
Antoine Guilmain a reçu le prix d’excellence pour sa thèse de doctorat.
L’APDQ a décerné à Antoine Guilmain le prix d’excellence pour sa thèse de doctorat sur « Le principe de proportionnalité procédurale à l’aune des technologies de l’information : pour une modernisation en modération de la procédure civile ».

La thèse était codirigée par les professeurs Karim Benyekhlef, de la Faculté de droit de l’Université de Montréal, et Emmanuel Jeuland, de l’Université Paris 1.

L’APDQ a également attribué le prix du meilleur mémoire de maîtrise à Lissia Vathi. Celui-ci s’intitulait « L'obligation de résidence chez l'employeur imposée aux travailleurs agricoles et domestiques migrants au Canada : une atteinte à leur droit constitutionnel à la liberté ». Il a été réalisé sous la direction de la professeure Renée-Claude Drouin.