Mes Geneviève Piché et Charles Morand-Larocque.
Mes Geneviève Piché et Charles Morand-Larocque.
Mes Geneviève Piché, avocate à l’Université TÉLUQ et Charles Morand-Larocque, avocat chez Desjardins groupe d’assurances générales se disputent le poste de conseiller du Barreau de Québec.

Me Piché explique qu’elle était déjà impliquée dans le Barreau. « J’ai commencé à mettre la main à la pâte en 2007 en siégeant sur le Comité sur les services à la population et ce, jusqu’en 2014 », explique-t-elle.

La même année, elle saute le pas et quitte la pratique privée pour devenir avocate en entreprise.

Fière des réalisations de son équipe au sein du Barreau de Québec, cette diplômée de l’Université de Sherbrooke souhaite continuer sur cette voie.

« Ces trois dernières années, nous avons fait de grandes avancées pour décloisonner la pratique en entreprise. J’ai à cœur de faire cesser l’isolation de plusieurs avocats qui sont seuls dans leur entreprise, qui doivent pratiquer dans une multitude de domaines du droit et qui manquent de réseaux pour les aider. Cela s’applique aussi aux avocats seuls en pratique privée et/ou qui pratiquent à l’extérieur des grands centres », explique-t-elle.

Quand on lui demande pourquoi on devrait voter pour elle, elle lance que cette candidature, elle la pose avec son cœur. « Je veux vraiment que les avocats en entreprise aient une voie de communication », dit-elle en mettant en avant sa capacité d’écoute et son empathie.

« Ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un d’impliqué », ajoute-t-elle.

Son rival

Son adversaire dans la course est Me Charles Morand-Larocque.

Sur le site du Barreau de Québec, il se présente comme quelqu’un qui prend particulièrement à cœur le rayonnement de ses confrères et consoeurs qui pratiquent en entreprise.

« J’entends notamment poursuivre l’excellent travail récemment accompli dans le but d’identifier et rejoindre les avocats en entreprise afin de favoriser les liens entre ces derniers et la communauté juridique », explique-t-il dans une fiche de présentation publiée sur le site du Barreau de Québec.

Durant son mandat, Me Morand-Larocque souhaite notamment favoriser les opportunités de rencontres et d’échanges parmi les avocats en entreprise et mettre l’accent sur la formation.

Le vote se fait par vote électronique jusqu’au 26 avril, 16h30.