Vous rêvez d'aller à C2 ? Voici un exemple de courriel pour convaincre votre boss de vous laisser sortir du cabinet!
Vous rêvez d'aller à C2 ? Voici un exemple de courriel pour convaincre votre boss de vous laisser sortir du cabinet!
Vous avez été convaincu par notre article vous expliquant les raisons d'aller à C2 mais vous ne savez pas comment convaincre votre boss de vous laisser sortir du cabinet ?

Voici une proposition de courriel pour essayer de le convaincre.

Cher xxx,

Je t'adresse ce courriel pour te faire part de mon envie de me rendre à C2 Montréal du 22 au 24 mai. Je ne sais pas si tu connais cet événement, mais il rassemble tous les ans des milliers de professionnels venant de plein de pays et de milieux différents.

Des dizaines de conférences, d'ateliers collaboratifs, de classes de maîtres et de laboratoires créatifs sont organisés tout au long des trois jours. Cette année, le thème c'est « Demain », l'occasion pour moi de m'informer sur les tendances actuelles dans le milieu des affaires et de m'adapter aux besoins de nos clients.

Par exemple, une conférence va aborder les promesses et les pièges potentiels des progrès technologiques. L'astronaute David Saint-Jacques va même intervenir depuis l'espace. Un laboratoire va aussi aborder la question des données et de la vie privée, question qui, comme tu le sais, présente de lourds enjeux juridiques.

C2 organise aussi le Forum IA (pour intelligence artificielle), un événement dans l'événement. L'occasion d’explorer les défis auxquels les organisations et la main-d’œuvre de demain seront confrontées. À l'heure où des cabinets d'avocats embauchent des robots et où l'Estonie veut créer un juge robot, ça peut s'avérer intéressant...

Par ailleurs, de nombreuses occasions de rencontres entre professionnels sont prévus. Je pourrais bien revenir avec quelques opportunités d'affaires pour nous.

J'espère avoir réussi à te convaincre. D'ailleurs, on pourrait même y aller ensemble.

Votre signature.

PS : Promis, je ne démissionnerai pas après avoir assisté à la conférence de Valentine Thomas, qui a décidé de quitter le droit pour vivre de sa passion, la chasse sous-marine...