Sophie Audet, coach professionnelle.
Sophie Audet, coach professionnelle.
Amélie est une jeune avocate qui pratique le droit commercial au sein du contentieux d’une entreprise montréalaise.

Sophie Audet, coach professionnelle, l'assiste dans le développement de son leadership et répond aux questions qu’elle se pose quand elle est mise en difficulté dans le cadre de situations professionnelles.

A : Coach
De : Amélie
Sujet: Nouveau départ
Date : 8 mai 2019 – 16:56

Allo Coach,

J’espère que tu vas bien.

Il y a très longtemps que je ne t’ai pas écrit.

J’ai pris une énorme décision dans les derniers mois qu’il me fait plaisir de partager avec toi aujourd’hui : j’ai annoncé ma démission qui sera effective le 28 mai! Quel est mon prochain projet? Prendre une année sabbatique où je ferai le tour du monde!! Je suis tellement excitée!

Je veux vraiment te remercier pour tout ce que tu m’as apporté dans les cinq dernières années. J’ai tellement appris à travers nos échanges! La chose la plus importante avec laquelle je quitte cette démarche est un sentiment d’avoir moins le besoin de prouver ma valeur, que ce soit à moi-même ou aux autres. C’est énorme. C’est d’ailleurs cette confiance en moi, plus incarnée, qui me permet de me lancer dans le vide pour vivre une expérience qui me sort complètement de ma zone de confort.

Le plus fou c’est que je n’ai même pas de plan précis quant à ce que je ferai après mon retour et que malgré cela, je me sens relativement confiante!

Je n’aurai donc plus besoin de tes précieux conseils. Qu’est -ce qui m’aiderait le plus pour clore notre riche collaboration? J’aimerais avoir une petite synthèse des éléments les plus importants que j’ai intérêt à garder en tête dans la prochaine année. Ce sera une belle façon de faire le point sur nos échanges et une source d’inspiration pour mon énorme transition.

Quelles sont les choses les plus importantes que j’ai intérêt à me rappeler quant à mon leadership personnel pendant la prochaine année?

Amélie
---------------------------

À : Amélie
De : Coach
Sujet : Les 4 choses à retenir
Date: 9 mai 2019 – 15:45

Bonjour Amélie,

Wow! Je suis heureuse de te voir aussi libre! C’est vraiment inspirant!

Ta demande est très riche. Il y aurait tellement de choses sur lesquelles j’aimerais revenir quant aux conditions qui font que quelqu’un exerce un leadership positif et percutant. Et que dire du vaste et complexe domaine de la transition! Voici ce qui semble le plus pertinent.

Le leadership part de soi, est accessible à tous et est une question de choix!

À sa plus simple expression, le leadership est l’art d‘inspirer les autres dans la poursuite de projets partagés.

La première chose qui frappe c’est que ceci peut être fait par à peu près n’importe qui dans à peu près n’importe quel contexte. Chaque fois que nous exerçons une influence sur les autres, nous exerçons un certain leadership.

Contrairement à la croyance populaire, il n’est donc pas nécessaire d’occuper un poste de gestion ou d’avoir de grandes responsabilités pour exercer du leadership. Ce contexte fournit bien sûr un terrain de jeu extraordinaire. Mais il est loin d’être le terrain de jeu exclusif.

Le leadership est accessible à tout humain désirant avoir un impact positif sur son environnement. Le seul prérequis est d’avoir envie de faire une différence par rapport au monde qui nous entoure.

Nous avons peu à dire quant aux difficultés qui se présentent à nous. La seule chose sur laquelle nous ayons un véritable pouvoir est la façon dont nous nous engageons par rapport à tout cela. Nous pouvons rester endormis, nous mettre la tête dans le sable ou blâmer nous-mêmes ou les gens qui nous entourent. Nous pouvons également faire le choix de nous développer afin de nous tenir debout pour co-créer le monde que nous voulons.

Tu as fait des pas énormes dans le développement de ton leadership personnel dans les cinq dernières années. Ton voyage et le nouveau départ que tu amorces sont deux opportunités extraordinaires de continuer à le faire. Sois à l’écoute, demeure curieuse des occasions qui se présentent et fais confiance à ton intuition! Avec tout le travail que tu as fait pour te connaître et te développer, je n’ai aucune doute que tu as maintenant tout ce dont tu as besoin pour faire les bons choix.

Avoir le bon état d’esprit

Notre état d’esprit est subtil à détecter. Pourtant, il constitue la pierre angulaire sur laquelle nous construisons notre monde. Le fait d’en prendre conscience permet de voir les lentilles avec lesquelles nous percevons les choses et de comprendre l’impact de ces lentilles sur nos comportements et nos réalisations.

Ceci nous permet également de prendre conscience que nous avons le choix de changer de lentilles lorsque celles que nous utilisons ne nous permettent pas d’accomplir ce que nous voulons.

Notre état d’esprit est si important que Carol Dweck, professeur de psychologie à l’Université Standford a démontré, après plusieurs décennies de recherche, qu’il constituait le facteur déterminant menant au succès, ceci, indépendamment de l’intelligence, la personnalité ou les aptitudes d’une personne.

Il s’agit d’une découverte majeure qui va complètement à l’encontre des croyances véhiculées.

Plus spécifiquement, Carol Dweck a démontré que la clé du succès était d’avoir un « growth mindset » (état d’esprit de développement) plutôt qu’un « fixed mindset » (état d’esprit fixe).

Un état d’esprit fixe est celui qui se manifeste lorsqu’un individu a la croyance que son intelligence, les composantes essentielles de sa personnalité, ses talents et ses aptitudes sont des traits innés.

Un état d’esprit de développement est celui qui se manifeste lorsqu’un individu a plutôt la croyance que son intelligence, les composantes essentielles de sa personnalité, ses talents et ses aptitudes se développent au fil du temps avec l’expérience, le mentorat, l’apprentissage de nouvelles connaissances, de nouvelles habiletés etc.

Les individus qui manifestent un état d’esprit fixe ont la croyance que leurs facultés sont inscrites dans le marbre. Leurs performances sont donc vécues comme une preuve de leur valeur intrinsèque.

S’identifiant à leurs succès et à leurs échecs, Ils ont le désir de paraître intelligents et focalisent uniquement sur le résultat. Ils ont également tendance à rester dans leur zone de confort par crainte de ternir leur image d’eux-mêmes, à manquer de persévérance face aux obstacles, à ignorer le feed-back constructif et à se sentir menacés par le succès des autres. Ainsi, ils atteignent un plateau plus facilement et sont moins enclins à développer totalement leur potentiel.

Les individus qui manifestent un esprit de développement ont quant à eux la croyance que leurs facultés sont là pour évoluer. Ils ont donc le désir d’apprendre. Ne s’identifiant pas à leur succès ni à leurs échecs, ils focalisent leurs efforts sur leur processus et les stratégies leur permettant d’arriver à leurs résultats.

Ils ont donc tendance à embrasser les nouveaux défis qu’ils perçoivent comme des opportunités d’évoluer, à être plus persévérants face aux obstacles qui se dressent devant eux, à être plus ouverts à la critique et à être inspirés par les succès des autres de qui ils apprennent. Ceci leur permet d’atteindre de plus grands niveaux de performance et d’accomplissement.

Carol Dweck nous apprend que nous adoptons généralement une tendance dominante lors de la petite enfance. Elle nous met cependant en garde de nous « catégoriser » puisque nous avons tous un mélange de ces deux états d’esprit (selon les circonstances). La meilleure chose à faire est de s’observer avec neutralité, de demeurer flexibles et de changer d’état d’esprit lorsque nous sommes bloqués.

Tu as développé cette capacité dans les dernières années. Ton voyage et la transition que tu amorces seront des occasions uniques de continuer à le faire. Voici quelques questions qui pourront t’aider afin de faire face aux obstacles qui se dresseront devant toi :

Qu’est-ce que je peux apprendre de cela?
Quelles sont les ressources que je peux aller chercher?
Quels sont mes choix?
Qu’est ce qui est possible de faire?
Qui peut m’aider?

L’art de laisser aller

Marshall Goldmith, un des experts les plus reconnus au monde en termes de développement du leadership explique1 qu’un des principaux obstacles au succès est notre propension à reproduire indéfiniment ce qui a fonctionné dans le passé. Ceci entraîne inévitablement un manque d’ouverture, d’écoute, de flexibilité et d’innovation.

Comment y remédier? Au lieu de notre habituelle liste de « to do », il suggère tout simplement de préparer une liste de choses à laisser tomber. Il nous invite à focaliser sur nos comportements interpersonnels. Voici quelques exemples qui donnent à réfléchir :

  • Ajouter notre grain de sel à chaque discussion ;
  • Juger les autres et leur imposer nos standards ;
  • Partager nos pensées négatives, même lorsque cela n’est pas demandé ;
  • Utiliser la colère comme outil de gestion ou d’influence;
  • Se vanter ;
  • Garder de l’information pertinente pour soi pour prendre avantage sur les autres ; et
  • Trouver des excuses et ne pas prendre la responsabilité de nos actions (et de nos erreurs) et de leur impact pour les autres.

Quels comportements interpersonnels aurais-tu intérêt à laisser tomber dans la prochaine année?

Si laisser aller est important pour notre évolution à titre de leader, William Bridges nous rappelle que cet art est fondamental pour garder notre équilibre en période de transition2.

La première chose à faire est de prendre conscience de ce que nous ressentons lorsque quelque chose se termine (ce que la plupart d’entre nous évitons). Il ne s’agit pas ici de dramatiser ou s’accrocher au passé. Il s’agit plutôt de ressentir les émotions difficiles qui peuvent émerger. La peine de laisser aller quelque chose auquel nous nous sommes attachés est humaine, universelle et incontournable. Quant à la peur de l’inconnu, elle peut être paralysante, particulièrement lorsque nos plans ne sont pas définis.

Le courage d’être avec l’inconnu est probablement le pilier le plus puissant que nous pouvons développer à titre de leader. Si nous arrivons à rester dans cet espace, en faisant face à nos peurs avec calme, courage et curiosité, nous découvrirons que cet espace recèle un trésor : celui de la créativité. Il est le terreau fertile d’où naîtront de nouvelles possibilités qui n’auraient pas pu naître autrement.

Je suis heureuse de constater que le tournant que tu amorces est une illustration de ton courage. Je t’invite à continuer de cultiver ceci dans la prochaine année. Sois curieuse de ce qui émergera du vide que tu vas créer.

Être le changement qu’on souhaite

On ne naît pas leader. Il s’agit d’un art qui se cultive et se développe sans fin.

Je te félicite pour le courage que tu as manifesté en investissant en toi dans les cinq dernières années. Les retombées sont déjà extrêmement positives non seulement pour toi mais pour les gens qui ont été en contact avec toi.

Albert Einstein nous a enseigné que « la folie est de se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. » Par ton nouveau départ, tu te donnes les moyens de découvrir ce résultat différent.

Cette citation d'Albert Einstein est d’ailleurs une invitation pour tous les professionnels qui veulent transformer notre monde à utiliser tous les outils qui sont à leur disposition pour se développer, sortir de leur zone de confort et faire les choses différemment.

C’est en s’appuyant sur leurs atouts et leurs forces, en investissant en eux-mêmes et en faisant preuve d’audace et d’innovation qu’ils pourront être le changement qu’ils souhaitent, devenir de nouveaux modèles de leaders et inspirer les autres à marcher dans leur sillon.

Notre humanité est en manque criant d’organisations et de leaders qui sont conscients, humains, authentiques, inspirants et qui ont réellement à cœur de servir le bien commun.

J’espère que tout coeur que nos échanges auront semé une petite graine permettant à ces nouveaux leaders et à ces nouvelles organisations d’émerger.

Ce fut un honneur de t’aider. Bonne route et à la prochaine fois!

Ton coach
---------------------------
A : Coach
De : Amélie
Sujet : « Le plus beau voyage est celui qu’on a pas encore fait » Loïck Peyron
Date: 9 mai 2019 – 17 : 45

Allo Coach,

Merci pour ces derniers mots. C’est le cœur rempli de confiance et de possibilités que j’entreprends cette nouvelle période de ma vie.

À la prochaine fois!

Amélie

Note aux lecteurs :

Il s’agit de mon dernier échange avec Amélie. Je vous remercie du fond du cœur d’avoir lu nos échanges avec autant d’intérêt dans les dernières années.

---------------------------

1 Pour plus de détails, voir « What got you here won’t get you there ».
2 Voir Transitions, making sense of life’s changes.